0

Pénurie de blé : le Cameroun mise sur ses farines locales

Culture Ble Cameroun Forte pénurie du blé au Cameroun

Thu, 28 Apr 2022 Source: www.camerounweb.com

Dans le cadre de sa politique nationale d’import/substitution et face aux pénuries alimentaires qui guettent le pays, le gouvernement veut mettre sur pied une plateforme des promoteurs des farines locales. Bafoussam, 22 avril. Les promoteurs des farines locales des régions de l’Ouest et du Nord-ouest ont été regroupés par les responsables du ministère l’Économie, de la Planification et de l’aménagement du territoire (Minepat).

La rencontre s’est faite dans le cadre d’un atelier interrégional de sensibilisation sur la constitution d’une plateforme des promoteurs des farines locales au Cameroun. Présidée par le gouverneur de la Région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, il était question de présenter le projet de Statuts de la plateforme des promoteurs des farines locales. Una ambition qui s’inscrit dans la stratégie gouvernementale visant à réduire la dépendance du Cameroun aux importations de blé.

« Le ministre de l’Économie, de la planification et de l’aménagement du territoire, a mis en place le 19 juin 2017, un groupe de travail interministériel chargé de faire des propositions, pour la création d’une Plateforme des promoteurs des farines locales au Cameroun », a rappelé Zoutene Doufene, directeur général de la Planification et de l’aménagement du territoire, dans son propos de circonstance. Le groupe de réflexion était composé aussi bien des représentants des administrations et organismes publics, que de ceux des structures privées et des Organisations de la société civile.

« Ce regroupement a pour but de faciliter l’encadrement des promoteurs des farines locales et d’influer sur le marché, en vue de sortir notre pays de la dépendance des produits venus de l’extérieur » a souligné le chef de la délégation du Minepat. Selon nos informations, les réflexions du groupe de travail ont abouti à l’élaboration d’un projet de statuts de la Plateforme, en s’inspirant de la loi N°90/053 du 19 décembre 1990 relative à la Liberté d’Association.

L’on envisage d’ailleurs d’une part, le partage du projet de statuts en vue de l’appropriation et de l’adhésion des différentes parties prenantes ; et d’autre part, la mise en place effective de l’instance faitière, à travers la tenue d’une Assemblée Générale constitutive, avec pour finalité, une meilleure structuration du secteur. Balance commerciale déficitaire Les données statistiques sont alarmantes et montrent bien que le déficit de la balance commerciale s’est renforcé en valeur, au cours des dix dernières années, passant de 590 milliards en 2010 à 1 292 milliards en 2019.

Il en est de même pour les produits alimentaires dont la facture de leur importation est aussi importante. « En 2021, l’État du Cameroun a dépensé plus de 180 milliards F pour l’importation du blé, soit une hausse de 30% par rapport à l’année précédente », a précisé Zoutene Doufene. Dans un contexte international dominé par deux crises, notamment la crise sanitaire de la Covid-19 et le conflit armé qui oppose la Russie et l’Ukraine, il urgeait pour le gouvernement de prendre le taureau par les cornes.

Signalons que le regroupement de Bafoussam est la continuité de la rencontre en février 2021 à Mbankomo dans la région du Centre, et se poursuivra respectivement en mai 2022 à Douala, et en juin 2022 à Garoua dans la région du Nord. « Cette série d’ateliers qui regroupe les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les consommateurs et les services du secteur, constitue un préalable à la tenue de l’Assemblée générale constitutive », a souligné le directeur général de la Planification et de l’aménagement du territoire.

Source: www.camerounweb.com