0

Passation des Marchés Publics : Paul Biya veut mettre de l'ordre

Thu, 25 Nov 2021 Source: Info Matin

L’atelier y relatif s’est ouvert hier à Yaoundé, en présence de plusieurs acteurs impliqués dans ce secteur d’activité.

La clarification, la compréhension et la mise à disposition rapide du nouveau cadre normatif du système des marchés publics est au centre des échanges ouverts hier à l’amphi 300 du ministère de l’Économie de la Planification et de l’ménagement du Territoire (Minepat). Lesdits ateliers entrent dans le cadre du projet de l’amélioration de l’efficacité de la dépense publique.

C’était sous l’égide du ministre délégué à la présidence de la République chargé des Marchés Publics, Ibrahim Talba Malla. Il était accompagné de plusieurs de ses homologues du gouvernement, maitres d’ouvrages et maitres d’ouvrages délégués, tous les responsables des services centraux et des services déconcentrés, des intervenants dans la chaîne de passation des marchés publics.

Ibrahim Talba Malla a tenu à rappeler l’objectif des ateliers de vulgarisation, d’appropriation des textes en matière de passation des marchés tel que voulu par le président de la République, Paul Biya. Tout en existant sur les grandes lignes des textes publics en la matière, le ministre délégué à la présidence de la République chargé des Marchés Publics a souligné la vision du chef de l’État Paul Biya.

Cette vision est de mettre en place un système de passation des marchés publics performant arrimé aux standards internationaux et qui reste respectueux des principes de liberté d’accès à la commande publique. Ces ateliers à l’intention des acteurs du processus de passation des marchés publics visent également la compréhension et la clarification de l’ensemble des procédures et des textes applicables pour accroitre l’efficacité dudit système et favoriser une célérité dans l’exécution des marchés publics.

Près de mille cinq cent personnels seront formés grâce à ces ateliers nationaux de vulgarisation et d’appropriation du nouveau cadre normatif du système des marchés publics. Pour Ibrahim Talba Malla, les attentes placées aux différents acteurs devront non seulement aider au mieux à booster l’attentisme mais également à respecter les délais de livraison des travaux en fonction du cahier de charge délivré.

A cet effet, il s’est montré optimiste pour la suite des évènements. « L’on devrait gagner en délai et en efficacité et aussi en transparence pour améliorer la gouvernance puisque c’est à travers les marchés publics que les problèmes de gouvernance se posent. Et c’est la bonne occasion maintenant à travers l’atelier pour que tous les acteurs des systèmes des marchés publics soient mis au parfum et que le moment venu tout le monde chante la même chanson », a affirmé le chargé des marchés publics.

Source: Info Matin