0

Prix Castel : 6 jeunes entrepreneurs primés à Douala

Prix Castel Le premier lauréat bénéficie d’un appui financier de 10 millions de francs.

Fri, 9 Jul 2021 Source: www.camerounweb.com

Les jeunes porteurs de projets ont été primés dans le cadre du fonds Castel.

Ils bénéficieront d’un soutien pour la mise en œuvre de leurs projets.

Le Prix Pierre Castel lancé en 2018 est décerné dans quatre pays en Afrique dans lesquels Pierre Castel exerce des activités.

Le Prix Pierre Castel lancé en 2018 est décerné dans quatre pays en Afrique dans lesquels Pierre Castel exerce des activités. Le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la République Démocratique du Congo et le Cameroun où il est présent à travers la SABC. Comme au Cameroun, six meilleurs projets ont été sélectionnés dans les autres pays. Le premier lauréat bénéficie d’un appui financier de 15000 euros (près de 10 millions de francs ) et 5000 euros pour le deuxième lauréat soit un peu plus de 3 millions de Fcfa. Ceci en plus d’un coaching et d’une formation d’un an avec l’Institut Européen de Coopération et de Développement. Les 4 finalistes 2021 ont quant à eux droit à une formation certifiante par e-learning avec le Centre du Commerce International de Genève. Le fonds Castel comprend en effet une dotation financière, un accompagnement dans la mise en œuvre des projets, la formation et le financement d’une chaire. C’est à ce titre qu’un accord a été signé avec le ministre de l’Enseignement supérieur en janvier dernier pour la création d’une chaire sur les systèmes alimentaires et l’entrepreneuriat des jeunes à l’Université de Dschang. Précisément au sein de la faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles (FASA).

Les fonds

Ce fonds porte également un intérêt sur des projets innovants de développement des circuits alimentaires courts qui favorisent l’autonomisation de la femme africaine. Pour l’édition de 2020, le Fonds a par exemple apporté un appui particulier aux femmes classées parmi les 10 finalistes. Nfor Nora Bih, 5e finaliste, promotrice de Zuciya Sarl, spécialisée dans la production et la transformation du gingembre, a bénéficié d’un soutien financier d’un montant de 700 000 francs CFA pour accroître ses capacités de production. Le même montant a été attribué à Adeline Simo Simo, 6e finaliste, promotrice d’Industrial Light, spécialisée dans la Transformation des graines d’arachide en huile végétale, en vue de renforcer son équipement. Manuella Essomba Minkoulou, 4e finaliste, avait bénéficié de l’accompagnement du Groupe Sabc pour la protection de sa marque à l’Oapi, en plus de la formation entrepreneuriale certifiante.

Source: www.camerounweb.com