0

Produits locaux : les propositions de Serge Matomba, candidat à l’élection présidentielle

Matomba Chocolat .png La production, la transformation mais surtout la consommation de nos différents produits locaux

Thu, 5 May 2022 Source: www.camerounweb.com

• L’élection présidentielle au Cameroun est prévue pour 2025

Matomba Serge Espoir est un candidat à la succession de Paul Biya

• Il fait déjà des propositions



Le président camerounais, leader du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), Paul Biya remettra son trône en jeu en 2025 lors de l’élection présidentielle. Les opposants qui veulent le remplacer au sommet de l’Etat sont nombreux : Maurice Kamto, Cabral Libii, Matomba Serge Espoir, etc. Ce dernier est très confiant. Il a déjà quelques idées en place qu’il compte mettre en œuvre une fois qu’il sera choisi par le peuple pour diriger.

Homme politique camerounais né à douala le 30 septembre 1979, Matomba Serge Espoir est depuis 2013 conseiller municipal de l’arrondissement de Douala 4e. Il a été le fondeur et Premier secrétaire du parti politique PURS (Peuple uni pour la rénovation sociale). Il est également l’un des entrepreneurs les plus connus au Cameroun.

Depuis ses 17 ans, il a mis sur pieds plusieurs entreprises au Cameroun et au Portugal. Depuis Octobre 2016, il a émis plusieurs avis concernant la crise anglophone parmi lesquels la proposition d’ouverture d’un dialogue national et l’appel à la démission du Chef d’Etat Paul Biya.

Matomba Serge Espoir s’était présenté à l’élection présidentielle de 2018 mais il n’a pas été élu. Pour 2025, l’homme politique promet qu’une fois président de la République, il mettra un accent particulier sur la production locale. Il l’a martelé sur sa page Facebook.

Dans le projet de société que j’ai eu l’honneur de porter en 2018 pour le Cameroun au dernier scrutin présidentiel, un point d’honneur avait été mis sur la production, la transformation mais surtout la consommation de nos différents produits locaux. De ce fait, lorsque je serai président, cela ne fera plus l’objet de débat.

Au lieu de nous "gazer", le Gouverneur de la région de l’Ouest a lui-même présidé la cérémonie d’ouverture (vendredi 22 avril 2022) de cet atelier interrégional (Nord-ouest et Ouest) et nous étions heureux de recevoir l’accompagnement du Minepat à travers son développement local.

Même le PDG de Congelcam est venu s’asseoir. Il fallait vivre ça. Oui, il faut progressivement abandonner les importations massives au profit de la production locale. Un bon point pour notre Coalition.

Source: www.camerounweb.com