0
Business News Thu, 4 Jun 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Réduction d’impôts des exploitants forestiers: Doret Ndongo répond à Greenpeace

Le ministère camerounais de la Forêt et de la Faune (Minfof) a répondu le 3 juin à une note publiée le 2 juin par l’ONG Greenpeace. Ce document appelle au rejet d’une demande de réduction d’impôts introduite par le Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC), pour cause de coronavirus.

«?Sur le plan du dispositif institutionnel, aucune prérogative n’autorise le ministre à accorder des allégements fiscaux à qui que ce soit?», défend d’entame Jean Robert Onana, responsable de la communication au Minfof.

Le collaborateur, de Jules Doret Ndongo (photo), indique que les interpellations de Greenpeace sur la nécessité pour le gouvernement d’adopter un plan de protection des forêts sont en cohérence avec la gestion durable des ressources forestières et fauniques, socle de la politique nationale «?volontairement adoptée sans contraintes?», depuis deux décennies.

Le responsable de la communication au Minfof précise que le gouvernement camerounais œuvre avec les autres partenaires institutionnels, la société civile et les ONG au respect des principes d’un développement propre qui intègre les investissements dans les énergies renouvelables, l’agriculture et la gestion participative des ressources.

Selon le Minfof, 90% des forêts de production du Cameroun sont sous aménagement et plus de 20,5% du territoire est placé en conservation. C’est plus que les 12% de l’objectif 2010 des Nations unies.

«?La position stratégique du secteur forestier dans l’économie nationale est désormais une constante qui ne fait aucunement obstacle à la conciliation par l’État du Cameroun des impératifs de développement économique et de préservation des ressources forestières pour les générations futures?», conclut Jean Robert Onana.

Les exploitants forestiers, eux, sollicitent du gouvernement camerounais une réduction de 50% du droit de douane sur le bois transformé et le report des paiements de la redevance forestière annuelle. Ce que Greenpeace fustige.

Source: investiraucameroun.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter