0
Business News Wed, 3 Jun 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Télécoms: rude bataille du Cameroun avec Belgique pour gagner un gros marché

Deux entreprises camerounaises et un groupement belge sont en compétition pour gagner le marché d’étude de la taille critique des licences de 1ère catégorie dans le secteur des communications électroniques au Cameroun.

Selon les résultats de l’appel à manifestation du 23 mars 2020 que vient de publier Philémon Zo’o Zame, le directeur général de l’Agence de régulation des télécoms (ART), les entreprises camerounaises sont Société de développement business services Sarl et Ets Binso Consulting, toutes basées à Yaoundé. Le groupement concurrent belge s’appelle Progressus corporation -Titane Conseil.

Cette étude initiée par le régulateur intervient près de trois ans après que le ministère en charge des Télécoms (Minpostel) a décrié le flou qui caractérise la délivrance des titres d’exploitation des communications électroniques au Cameroun. Le Minpostel avait alors constaté que plusieurs opérateurs évoluaient avec des titres transitoires, pour des durées indéfinies. Pourtant, selon la législation, les licences de première catégorie ne peuvent être accordées qu’à des sociétés de droit camerounais ayant un capital social minimum de 5 millions de FCFA, pour une durée maximum de 5 ans.

Selon les dernières données fournies par l’ART, les investissements des opérateurs titulaires de licences de première catégorie (fournisseurs d’accès à internet) au Cameroun ont renoué avec une forte croissance de 836,04%, pour s’établir à 9,93 milliards de FCFA en 2016.

Source: investiraucameroun.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter