0

'Toutes les conditions sont réunies pour le lancement du réseau mobile'

Tue, 2 Feb 2021 Source: Actu Cameroun

«En l’état actuel des préparatifs y relatifs, toutes les conditions sont réunies pour le lancement du réseau mobile dans attendu par les Camerounais et le gouvernement?». Tel est l’extrait d’une correspondance adressée le 19 janvier 2021 à la ministre des Postes et Télécoms, Minette Libom Li Likeng, par la DG de Camtel, Judith Yah Sunday (photo). La DG de l’entreprise publique des télécoms répondait ainsi à sa tutelle technique, qui, dans une lettre datée du 11 janvier 2021, redoutait un retour foireux (Camtel Mobil a existé avant d’être cédé à MTN) de l’opérateur historique des télécoms dans la téléphonie mobile.

«?Vous avez planifié le lancement du réseau mobile pour le 21 décembre 2020, sans business plan. Au cours d’une réunion que j’ai présidée en présence du régulateur le 16 décembre 2020 dans ce cadre, ce lancement avait été différé en raison des insuffisances règlementaires notoires à la mise en œuvre du réseau mobile. Dans un courrier reçu le 7 janvier 2021, vous m’invitez à présider le lancement du mobile pour le 13 janvier 2021, sans rendre compte de la levée des réserves formulées au cours de la réunion du 16 décembre 2020. Tout ceci ne permet non seulement pas d’assurer une entrée réussie de l’opérateur historique dans le segment de la téléphonie mobile (pourtant tant attendue), mais aussi de rassurer les acteurs du secteur sur la neutralité, la transparence, la non-discrimination et l’objectivité de Camtel à gérer les segments de monopole de fait (fixe, transport)?», écrivait alors La Minpostel.

Mais, malgré les assurances de la DG de Camtel, la Minpostel ne décolère pas. «?(…) Vous m’avez fait tenir, dans une correspondance dont copies ont été transmises au Minetat-SGPR (ministre d’État secrétaire général de la présidence de la République), au SGPM (secrétaire général des services du Premier ministre) au Minfi (ministre des Finances) et au PCA (président du Conseil d’administration), des éléments de réponse non seulement sans véracité avérée, mais encore qui témoignent d’un manque de connaissance et de maîtrise des dossiers importants de l’entreprise dont vous avez la charge, lesquels doivent pourtant conduire la réforme de Camtel et son entrée réussie dans le segment du mobile?», assène la ministre dans une lettre envoyée à la DG de Camtel le 29 janvier 2021.

Ce nouvel échange épistolaire entre la Minpostel et la DG de Camtel contribue à empoisonner un peu plus les rapports entre ces deux responsables publics, à la veille du lancement du réseau mobile de l’opérateur historique, qui est pourtant appelé à batailler sur le marché avec trois concurrents plus expérimentés (MTN, Orange et Nexttel). Au demeurant, la rencontre convoquée pour le 2 février 2021 par la ministre pourrait bien déboucher sur un accord sur le lancement du 4e réseau mobile au Cameroun, lequel devrait provoquer des chamboulements sur le marché. En effet, en dépit d’une qualité de service pas toujours au rendez-vous, Camtel est un habitué des prix compétitifs.

Source: Actu Cameroun

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.