0

Un contrat pour le tout premier cluster piscicole de 3ème génération à Kribi

Thu, 28 Oct 2021 Source: Le Quotidien N° 721

Au cœur du Siège des Institutions à Kribi, et en présence du Représentant Personnel du Chef de l’État le Préfet NOUHOU BELLO, la Chambre d’Agriculture, de l’Elevage, des Pêches et des Forêts du Cameroun, et le Centre d’Incubation Agro-pastoral de Référence Internationale de l’Océan à Mbébé, ont signé ce 27 octobre, la Convention qui consacre le tout le tout premier Cluster Piscicole du Cameroun.

Ce «Cluster», déclic de la «Révolution Agricole’’ du Président Paul BIYA, et parrainé par le Ministre Jules Doret NDONGO, Président de l’Association pour le Développement de l’Océan et Tutelle Technique de la CAPEF, développera les métiers d’élevage de poissons, de production d’alevins, de fabrication d’aliments de poissons, de conditionnement et de transformation de poissons, ainsi que leur commercialisation.

Pour une première sortie officielle de la nouvelle mandature à la Chambre d’Agriculture, Martin MINDJOS MOMENY en a frappé un grand coup. Le Président de la CAPEF a touché le nerf sensible du Septennat des Grandes Opportunités du Président Paul BIYA : la «Révolution Agricole» dont l’Océan est aujourd’hui l’un des portes fanions, avec un Programme qui cristallise tous les espoirs. Il s’agit de la Ceinture Agricole Autour de la Ville Industrialo portuaire de Kribi, dont l’autre partie contractante de la Convention de ce mercredi 27 octobre est devenue une mascotte nationale. Le jeune Capitaine d’industries Agricoles Samuel Tony Obam Bikoué est devenu le maître à penser de cette politique d’Emergence Agro-pastoral, pour l’atteinte des objectifs de la Stratégie Nationale de Développement, la SND 30.

La Convention signée entre la Chambre d’Agriculture, de l’Élevage, des Pêches et des Forêts du Cameroun, et le Centre d’Incubation Agro-pastoral de Référence Internationale de l’Océan à Mbébé, est en elle-même une Révolution. C’est une grande première dans notre pays. C’est la première fois que l’on entend parler d’un Cluster Piscicole ; toute une chaîne de valeurs qui sied avec l’Océan Émergence. Confirmation est faite par le Représentant personnel du Président de la République Chef de l’État dans l’Océan. Le Préfet Nouhou Bello dira : «Kribi, c’est d’abord la mer, Kribi c’est aussi d’abord le poisson. Mais nous constatons que ce poisson se fait de plus en plus rare, et quand on le retrouve, il devient cher». La CAPEF est donc là avec des instruments et arguments modernes de production, qui se présentent comme une Grande Opportunité de création de richesses pour la Jeunesse. La Convention, explique Martin Mindjos Momeny le Président de la Chambre Consulaire, apporte la technique, la technique et les financements nécessaires pour incuber la jeunesse, favoriser leur Installation et leur suivi dans toute la chaîne des valeurs du secteur piscicole.

L’objectif in fine, qui s’inscrit en droite ligne des très hautes directives du Président Paul BIYA, est de «développer les métiers d’élevage des poissons, de production d’alevins, de fabrication d’aliments de poissons, de conditionnement, de transformation et de commercialisation de poissons». Le Capitaine d’industries Agricoles Samuel Tony Obam Bikoué met là en place, les bases de son deuxième Cluster ; après celui de la banane plantain, avec la création par ses soins, du tout premier Champ Semencier à Vitro-plants de Bananiers Plantains d’Afrique Centrale, qui devra bientôt déboucher sur le Cluster de la «Banana Valley Océan - Sanaga Maritime».

Le Préfet Nouhou Bello, au nom du Chef de l’État, salue donc l’avènement de cette Convention historique, qui contribuera à augmenter considérablement l’offre en produits de mer, et des produits halieutiques des fleuves, rivières et lacs de l’Océan tels que les gambass, les crevettes ou les silures. Les jeunes entrepreneurs agropastoraux sont donc invités à se lancer sans réserve dans la production halieutique avec des technologies modernes qu’offre la CAPEF. Plus que les jeunes de Kribi, ce sont les jeunes travailleurs des Agroindustries et Grands Projets Structurants de l’Océan qui sont appelés à s’y investir. Et c’est parce que ces Grands Projets Structurants et Agropastoraux soutenus par le Gouvernement l’ont si bien compris, qu’on a vu pour la première fois à Kribi, une constellation de Directeurs Généraux d’entreprises.

Mahmoud Mourtada le DG du géant CAMVERT était là, avec tout son staff dirigeant, pour tisser de solides bases de capitalisation de cette Convention. Alain Christian BIKOÉ le DGA d’ Hévécam SA, le deuxième plus grand employeur du Cameroun est venu acclamer le projet. Que dire de la Socapalm, du PAK et de la Communauté Urbaine de Kribi fortement présents ? Sinon une adhésion totale à cette Conversation qui, aux dires de l’adjoint au Maire de la Ville Intelligente Agathe Boudjiela, «permet de révolutionner l’Agroindustrie et tous les métiers d’Agriculture qui nourrit la pêche, l’élevage, et entretiennent durablement nos forêts».

Le Centre d’Incubation Agro-pastoral de Référence Internationale de Mbébé, indique Madame le Maire, est une fierté nationale, tant il a pour objectif selon les termes de la Convention, «l’incubation, l’installation, le suivi-accompagnement, le renforcement des capacités, et le financement des coopératives agropastorales; la professionnalisation des métiers Agropastoraux avec protection sociale et bancarisation». Les Collectivités Territoriales Décentralisées de l’Océan y trouvent une aubaine, pour promouvoir le tourisme agropastoral. Et c’est l’un des objectifs du Centre de Formation de Mbébé.

La Nouvelle Chambre d’Agriculture prend donc une nouvelle tangente. Le souffle nouveau venu des dernières élections, remplit là pleine son rôle, celui d’être un précieux instrument au service du développement du monde rural, et surtout de favoriser l’investissement au suffrage de ses «Ressortissants». Ses «Ressortissants» sont les Membres qui adhèrent à la CAPEF. Avec cette sinécure de la Convention, on est presque certain, qu’au terme de sa mission à Kribi, la CAPEF va rentrer le sac plein de «Ressortissants».

Déjà, la cérémonie était auréolée par des présences fortes: le Président de la Coopérative de Développement Basse Sanaga le Colonel Jean Baptiste Songuè, le Président du Comité des Initiateurs de la Filière Banane-Plantain Boniface Mbeng, Le Coordonnateur National PNDCF Éric Avom, la Vice-présidente des Associations des Entrepreneurs du Cameroun Kerdagh Djemaïce. Cette dernière a émerveillé le public par un exposé Intelligent sur la compétitivité.

Mais l’Océan entier, s’est surtout reconnu par une présence significative, celle de Madame le Délégué Régional des Forêts et de la Faune du Sud, Séverine Adja Minkoronko venue représenter personnellement le Ministre Jules Doret Ndongo, président de l’ADO, qui a parrainé cette importante convention et qui parraine ce projet de Cluster Piscicole. À la fin, une promesse du Préfet de l’Océan, «veiller à la parfaite exécution de cette Convention qui fera date dans l’histoire du Cameroun.

Source: Le Quotidien N° 721