0

Vers la modernisation de la production du cacao

Cacao Rogue Cameroun Un système d'approvisionnement en eau mis en marche

Mon, 18 Sep 2023 Source: Le Jour n°4002

Le Cameroun fait partie des pays producteurs de cacao sur le continent africain. Ses fèves sont très appréciées car produites dans un environnement propice. Sauf que depuis peu, la production nationale fait face à de nombreux problèmes parmi lesquels : les changements climatiques et le manque criard en eau dans les pépinières. Cette situation a entrainé des pertes considérables. Pourtant, une bonne partie des recettes d'exportation du pays est issue de la vente du cacao.

Pour renverser la donne, le ministère des Finances à travers la commission technique de réhabilitation (Ctr) a déployé avec le concours de la Société de développement du cacao (Sodecao) un projet visant la mise en place des systèmes d'approvisionnement en eau pour les pépinières. L'objectif du duction et minimiser les pertes en mettant à la disposition des planteurs des plants de qualité. Pour le moment, 20 pépinières sur les 130 que compte le pays viennent de bénéficier de ce système. Ces unités sont reparties dans 4 régions à savoir : le Centre, Sud, Est et le Littoral. Le directeur de la Sodecao, Jean Claude Eko'o Akouafane, a procédé à l'inauguration du système d'approvisionnement de Ngoumou, dans le département de la Mefou et Akono mardi et de Pouma mercredi.

L'eau, une denrée importante

Ces systèmes sont constitués d'un forage, d'un cubitainer de 5 mille litres chacun. Des robinets sont installés pour l'arrosage en fonction de l'horaire choisie. Une mise en service saluée par le préfet du département de la Mefou et Akono, Antoinette Justine Zongo Nambone: « L'eau est une denrée importante pour le Cacao. Nous invitons les producteurs à se rapprocher de la Sodecao pour bénéficier des plants de bonne qualité. Les pépinières de notre département peuvent avoir plus de 500 mille plants ».

Le Cameroun est déterminé à multiplier ses productions sur toute l'étendue du territoire car le cacao est un produit stratégique

La production de Pouma, dans le département de la Sanaga-Maritime va passer de 25 mille à 75 mille plants. La présentation technique des ouvrages faite par Christian Amougou Mbazoa, directeur des Pistes et des aménagements à la Sodecao, a permis aux agriculteurs de saisir leur impact dans les productions. Ces systèmes sont alimentés par des panneaux solaires dans l'optique de faire face aux délestages. Le Directeur général parle désormais de la modernisation de la production du cacao au Cameroun. « Nous allons vers la réduction des pertes d'un taux de 50 à 60 % dans les pépinières. Avec ce dispositif, nous allons mitiger les pertes. Nous nous attendons à avoir l'accroissement de la production du cacao qui est entravée par le réchauffement climatique », a-t-il souligné. Et d'ajouter: « Il est question d'aller vers la production quantitative et l'amélioration des vies des producteurs qui sont des agents économiques. Cela permettra aussi d'alimenter les unités de transformation en matière première et d'accroitre les recettes d'exportation de notre pays. »

Après cette première tranche de 20 systèmes d'approvisionnement en eau, le projet va s'étendre vers les autres pépinières au niveau nationale afin de rattraper le retard accusé par rapport aux autres producteurs de cacao à l'instar de la Côte d'Ivoire, Ghana...

Source: Le Jour n°4002