0

Vie chère : la nouvelle liste que tout Camerounais doit consulter avant d’aller au marché [document]

IMGA Le Cameroun traverse une situation délicate avec la flambée des prix de première nécessité

Tue, 10 May 2022 Source: www.camerounweb.com

• La vie est de plus en chère au Cameroun

• Les prix ont flambé

• Voici un aperçu



Comme la plupart des pays en Afrique et dans le monde, le Cameroun traverse une situation délicate avec la flambée des prix de première nécessité sur l’étendue du territoire.

Malgré les décisions gouvernementales prises, la cherté de la vie continue de gagner du terrain. Les populations pauvres ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts pendant que les ménages riches se la coulent douce.

Récemment, la gravité de la situation a obligé les hommes de Dieu de l’église catholique romaine à adresser une demande au chef de l’Etat Paul Biya. Ils se sont réunis à Mwole les 26 et 27 avril 2022, le temps de la 47ème assemblée plénière de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun.

Depuis quelques jours, les Camerounais font face à la flambée des prix des produits de premières nécessité ainsi que la montée vertigineuse d’un tribalisme et une haine visant à opposer les pauvres aux autres. D’autres formes d’injustice sociales sont le lot quotidien des citoyens. Le manque d’eau potable met considérablement la vie des populations en danger. Vivre c’est autre choses que survivre.

Nous devons actualiser nos idées. Nous étions tout récemment à Mariemberg afin d’orienter nos énergies spirituelles dans la conquête de la paix et du vivre-ensemble au Cameroun. Nous ne pouvons pas quand même ignorer que cette année, c’est le cinquantenaire de l’unité nationale. C’est pourquoi nous appelons à la communion de tous les Camerounais. Il y a des enjeux sociaux importants ; c’est pourquoi on en parle.


Lundi le 09 mai 2022, la Cameroon Radio Television (CRTV) s’est rendue sur le terrain pour constater lui-même les prix dans les marchés. Entre le 25 avril 2022 et le 09 mai 2022, beaucoup de choses ont changé.

legende

Source: www.camerounweb.com