3

Braquages à Yaoundé : fin de parcours pour une policière chef de gang

POLICIERE VOLEUSE DE VOITURE Fin de parcours pour une policière chef de gang

Tue, 4 Jan 2022 Source: www.camerounweb.com

• Ils sont spécialisés dans le vol de véhicules

• Meni Eyenga et ses complices sont aux arrêts

• Une directrice de banque a été brûlée vive


L'information est rapportée par le lanceur d'alertes N'zui Manto. Une policière chef d'un dangereux gang spécialisé dans le vol de véhicules a été mise hors d'état de nuire avec deux de ses complices. Il s'agit de la policière Meni Eyenga, Thierry Eyanga et Essaga Johna. Selon la source, les trois malfrats ont réussi à voler le véhicule d'un particulier dans un hôtel de la capitale Yaoundé. Pour arriver à leur fin, le gang a dû ligoter le propriétaire du véhicule. Alertés, les éléments de la police judiciaires ont mené des enquêtes qui ont abouti au démantèlement du sulfureux réseau.

L’année 2022 commence avec une recrudescence des actes criminels malgré les mesures prises par les autorités camerounaises, pour assurer la sécurité des personnes et des biens pendant ces périodes de fête d’année cumulées à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations. Une responsable d’une banque a connu un sort similaire à son domicile il y a quelques jours.

Brûlée vive

C'est une scène incroyable qui s'est passée dans la nuit du 27 décembre 2021 vers 19h au quartier Mimboman Maetur. Mme Madjiki Arroga epse Essam Mireille laure, chef d'agence UBA (United Bank for Africa )arrive chez elle et est arrêtée par des jeunes non encore identifiés aujourd'hui.

Aussitôt arrêtée, elle a été ramenée dans sa chambre, ligotée, aspergée d'essence puis brûlée.

Depuis ce jour, la vie de la dame est connaît des troubles énormes. Recommandée à l'hôpital général de Douala, où elle s'y trouve jusqu'à nos jours sous soins intensifs, ses bourreaux courent toujours dans la nature.

La famille désemparée s'en remet aux autorités policières et de maintien de l'ordre afin que ces derniers puissent stopper le parcours de ces malfrats.

Qui les a envoyés ? Pour quelles fins ? Toutes ces questions taraudent l'esprit de cette famille et du quartier.

Source: www.camerounweb.com