0

Cameroun : il découpe son fils et l’enterre devant les autres enfants

Eligzog6CRIME CAMEROUNWEB Il découpe son fils et l’enterre devant les autres enfants

Fri, 31 Dec 2021 Source: www.camerounweb.com

• Le drame s’est produit à Elig-Zogo

• Un homme a tué son fils à coup de machette et l’a enterré

• Le village est divisé


La nouvelle laisse sans voix les habitants de Elig-Zogo, village situé dans l’arrondissement d’Evodoula, département de la Léki (région du Centre). Un père de famille a pris sur lui la macabre décision d’ôter la vie à son propre fils à coup de machette. Le drame a eu lieu ce 30 décembre 2021 dans un champ de cacao situé à quelques pas du domicile du présumé assassin selon les informations rapportées par nos confrères du Bledparle.com.

Le nommé Ndjana est connu dans la localité pour son activité d’extraction de miel. Personne ne sait ce qui l’a motivé à poser un tel acte. D’après les recoupements, il a abattu son fils devant ses deux autres enfants (une fille et un garçon) avant de l’enterrer.

« Condamné par sa conscience, le jeune homme âgé d’une trentaine d’années, a tout avoué. Il s’est rendu sur le lieu du crime en compagnie de ses gosses et des éléments de la Brigade de gendarmerie d’Evodoula où il est actuellement placé en garde à vue », rapporte Lebledparle.

Dans le petit village d’ Elig-Zogo chacun va de son commentaire. Si certains pensent que le meurtrier a agi sous l’effet de la drogue, d’autres estiment qu’il ferait partie d’une secte qui lui a imposé ce sacrifice.

« Pourtant d’apparence très calme, qu’est-ce qui aurait donc poussé cet homme à commettre son acte ? Aucune raison officielle ne filtre pour l’instant. Mais des témoignages font état de ce que, en dépit de son activité qui a concouru à sa réputation, il aurait un faible pour la drogue. D’autres supposent qu’il aurait « trempé les mains quelque part » pour s’enrichir ». De toutes les façons, l’enquête ouverte sur cette affaire donnera plus de précisions dans les jours à venir », rapporte le média en ligne.

Le nommé Ndjana, la trentaine, est placé en garde-à-vue, le temps que les autorités judiciaires fasse la lumière sur cette rocambolesque affaire.

Source: www.camerounweb.com