1

Logone et chari : nouvelles révélations sur les 10000 couteaux et 5000 machettes saisis

Logone Chari Machettes Camerounweb Cette cargaison a été prise ce 21 décembre à Maroua

Sat, 25 Dec 2021 Source: Info Matin

Cette cargaison a été prise ce 21 décembre à Maroua, par des éléments de la zone 3 de l’opération Halcomi.

10 000 couteaux et 5000 machettes ont été saisis par les éléments de la zone 3 de l’opération Halcomi 3. C’est la quintessence d’un communiqué rendu public le lundi 20 décembre 2021, à travers lequel la Douane camerounaise annonce avoir saisi une cargaison de 10 000 couteaux et de 5000 machettes à Maroua, la capitale régionale de l’Extrême-Nord, en direction de Kousseri.

Dans la mesure où elles arrivaient à destination, ces armes ne pourraient que contribuer à entrainer un bain de sang en plus de celui qui a coulé jusqu’ici dans cet affrontement fratricide ayant causé jusqu’ici, 40 morts (36 chez les Arabes Choas) numériquement supérieurs dans le département, et 4 chez les Mousgoums et des centaines de maisons incendiées. Selon une source sécuritaire, «C’est ce qui pourrait expliquer que le gouverneur Midjiyawa Bakari, arrivé sur place avant la mission gouvernementale, n’ait plus regagné Maroua depuis lors ».

Le ministre de l’Administration territoriale (Minât), Paul Atanga Nji, a également fait une descente dans le Logone et chari sur instruction du chef de l’État, Paul Biya, le 14 décembre dernier afin de ramener la paix entre les deux communautés. Dans un communiqué, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, a réitéré que le président Paul Biya, en mendiant de la paix, « en appelle à l’apaisement, à la retenue, au sens patriotique et au maintien du vivre-ensemble, qui en tout temps doivent demeurer les valeurs cardinales régissant les relations entre les Camerounais ».

Pour rappel, une cargaison de 10.000 couteaux avait déjà été saisie à Kousseri. L’opération avait été menée le 22 août 2021 par la douane qui a ouvert une enquête. Le stock a été intercepté dans un camion en provenance de Maroua. C’était à la suite d’un contrôle de routine initié par la douane à Kousseri. A en croire la douane, 10.000 couteaux de petit et grand calibre ont été retrouvés dans le camion, dont le chauffeur a pris la poudre d’escampette.

Mais il a été interpellé sur instruction du procureur de la République avec l’appui de la gendarmerie, afin de déterminer la provenance de ses armes blanches et leurs destinations Le propriétaire de cette fameuse cargaison de couteaux a confié exercer ce commerce depuis une trentaine d’années dans les marchés de la localité, sans toutefois savoir l’usage qu’on en fait.

Source: Info Matin