0
Diasporian News Wed, 25 Sep 2019

Le leader de BAS empoisonné par des proches de Biya en Allemagne

Le Général El Che Nou, le leader de la Brigade Anti-Sardinards a révélé avoir été victime d’un empoisonnement dans un entretien accordé au journal Le Jour.

« Je sors d’un empoisonnement et si je n’avais pas été pris en charge par un système de santé performant, j’en serais mort. Et c’est d’ailleurs ce pourquoi nous nous battons contre ce système de santé efficace que ce vieux dictateur n’a pas pu mettre en place au Cameroun depuis 17 ans », a déclaré le chef de BAS.

Pour le Général El Che Nou, il n’y a pas l’ombre d’un doute, les auteurs de cette tentative d’assassinat se recrutent dans le régime de Paul Biya. « Les coupables de mon empoisonnement ? C’est clair, je soupçonne les sbires du régime tapis dans l’ombre qui ont infiltré notre organisation. C’est ce que soupçonne également les services compétents ici en Allemagne », a-t-il révélé avant d’affirmer une nouvelle fois son également à poursuivre le combat.

« Je m’en suis tiré et je continue ma lutte à la tête d’une organisation qui, comme toute organisation a ses problèmes internes… La révolution a toujours su compter sur son leader que je suis et nous continuons de travailler. Nous travaillons fermement », conclut-il.

Source: Camerounweb.com