0
Entertainment Thu, 15 Jul 2021

Accident de Ténor: grande mobilisation devant la chambre de la victime [VIDEO]

• Erica est morte dans un accident ce 15 juillet

• Ses camarades organisent une veillée devant sa chambre

• La jeune fille s'apprêtait à fêter ses 22 ans le 14 octobre prochain


C’est la tristesse chez les proches de Erica, décédée ce jour dans un tragique accident de circulation en compagnie de Tenor.

Alors que la famille de jeune fille ne décolère pas contre l’artiste, les camarades de Erica organisent en ce moment une veillée devant la chambre d’étudiant de leur défunte camarade. Ils sont en effet allés déposer des bougies devant la chambre de Erica.

Agée de 22 ans, Erica était étudiante à l’université catholique d’Afrique centrale de Douala.



Triste destin de Erica

La jeune fille s'apprête à fêter ses 22 ans le 14 octobre prochain. Mais ce jour n'arrivera pas pour la fille de Jean Georges Mouliom qui menace l'artiste Tenor. Il tient ce dernier responsable de la mort de sa fille. " Que Ténor sache qu'il s'est attaqué à un lion et qu'une fois remis de son accident, qu'il vienne immédiatement au pays Bamoun doter ma défunte fille", a-t-il déclaré.

La jeune étudiante est en première année Management à l’Université Catholique Saint Jérôme de Douala. "Ma meilleure vengeance est juste de passer à autre chose , je ne donnerais jamais à quelqu'un la satisfaction de me voir souffrir ", aime-t-elle dire lorsqu'elle fait face à l'adversité. La native de Foumbot dans le département du Noun aime aussi dire à ses proches une phrase qui résonne encore dans leurs têtes: "Toute chose a une fin. Je suis unique timide parfois". Mais cette fin est insupportable pour ses parents qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Selon les dernières informations parvenues à la rédaction de Camerounweb, le p_re de la défunte est allé chercher le corps de sa fille à l'hôpital Laquintinie pour l'amener dans leur village natal. Erica Nfiya Mouliom sera inhumée alors ce soir à Foumbot suite à la décision du père.

Avant de quitter la morgue de Laquintinie de Doula, le père a réitéré que "comme il (Ndlr Tneor) n'est pas mort, qu'il vienne doucement en pays Bamoun doter ma fille", a-t-il déclaré d’un ton colérique.
Source: www.camerounweb.com
Related Articles: