0

Affaire de viol: Yves de Mbella passe aux aveux après sa condamnation

Yves De Mbella Camerounweb Yves de Mbella, animateur sur la NCI

Fri, 3 Sep 2021 Source: www.camerounweb.com

• Yves de Mbella présente ses excuses pour son erreur commise sur le plateau de NCI

• Il déclare que son but était de sensibiliser le public

• Quant au violeur, il déclare qu'il a été payé pour jouer un rôle sur le plateau



Le grand journaliste dans le monde médiatique ivoirien a été condamné le 31 août dernier par la justice ivoirienne à 12 mois de prison avec sursis pour apologie du viol sur la chaîne NCI. Il a commet la faute lors de l'émission de divertissement La Télé d’ici Vacances consacré au viol.

Il a fait venir le 30 août dernier sur le plateau 'un présumé violeur repenti' qui montre les stratégies des violeurs envers ses proies. Une séquence qui a choqué l'opinion publique, d'un coup des réactions fusent, des pétitions en ligne lancées contre le présentateur et la chaîne. Immédiatement, Yves de Mbella a été mis placé en garde à vue dans la journée du 31 août, la sanction est tombée aussitôt.

Le présentateur a compris l'ampleur de son erreur suite aux multiples réactions dans le pays et ailleurs. Il a fini par passer aux aveux après sa condamnation et endosse l'entière responsabilité.

"C’est moi qui ai eu l’idée d’envoyer le mannequin sur le plateau, mais cela a été préparé avec la direction des programmes et l’équipe technique. L’intention était de démontrer le mode opératoire d’un violeur, mais j’avoue que je n’ai pas eu la manière. Je n’ai pas eu le tact nécessaire, je le reconnais et j’en suis désolé. Mais, après la séquence de reconstitution, nous sommes passés à la sensibilisation.”, a déclare l’animateur Yves de Mbella chez nos confrères de L’Intelligent d’Abidjan.

A en croire le présentateur, le but de l'émission au départ était de sensibiliser la femme et la jeune fille mais cela a déraillé à un moment avec 'le violeur repenti'. "C’est sur le plateau , en répondant à mes questions, que l’un des invités a dit qu’il n’avait jamais été condamné pour braquage, mais plutôt pour recel. C’est pourquoi je me suis concentré sur l’autre invité qui parlait de viol. Je voulais montrer un autre aspect de ce phénomène, parce que d’autres chaînes de télévision avaient déjà offert leurs antennes aux victimes de viol (…)", a expliqué l’animateur.

Le lendemain 31 août, des associations telles que La Ligue ivoirienne des droits des femmes, portent plainte contre la chaîne NCI et son animateur, pour outrage public à la pudeur et apologie du viol. Yves est est condamné à douze mois de prison avec sursis et deux millions de FCFA d’amende. Il s’est aussi vu signifier l’interdiction de quitter Abidjan. Quant au second, qui avait déjà été condamné, il écope de vingt-quatre mois de prison ferme et cinq cent mille FCFA d’amende pour les mêmes motifs. Son avocat a décidé de faire appel.

La chaîne NCI s'est excusée auprès de son public, de toute la nation ivoirienne ainsi qu'auprès des femmes du monde entier et surtout auprès de ces femmes et jeunes filles qui ont été victimes de viol. Quant au violeur repenti, il déclare qu'il n'a jamais été violeur mais qu'il a été payé pour jouer la comédie sur la NCI.



Affaire Yves de M’bella : le violeur se dédit, il a été payé pour le rôle


Les heures passent et les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour l’animateur Yves de M’bella. Suspendu par NCI et la Haute autorité de la communication et de l’audiovisuel, le Camerounais est condamné le 1er septembre 2021 à 12 mois de prison avec sursis pour apologie du viol. Comble de malheur, Traoré Kader qui se faisait passer pour le violeur dans l’émission présentée par Yves de Mbella déclare avoir inventé toute cette histoire. Devant les juges, il prétend n’avoir jamais commis de viol. Il n’a d’ailleurs jamais fait objet de condamnation pour une telle infraction selon ses explications.

« C’est de la fiction. J’étais dans un rôle. C’était la première fois que j’étais invité sur un plateau de télé et je me suis dit qu’avec cette émission je pouvais avoir de l’aide, parce que j’aime le cinéma. Je n’ai pas pensé à l’ampleur que les choses allaient prendre. Je suis du genre à réfléchir après avoir agi. Je demande pardon », a-t-il déclaré.

Dans une autre vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Traoré Kader, condamné à 24 mois de prison avec sursis, clame son innocence. Selon les sources, il a été rémunéré pour se faire passer pour un violeur. Cette nouvelle révélation écorne davantage l’image de Yves de M’bella dont la crédibilité vient d’être sérieusement mise en cause.



D’autres dossiers sortent


Quelques heures après la diffusion des images faisant la promotion du viol sur les antennes de la chaîne de télévision ivoirienne NCI, les Ivoiriens fouillent dans la vie du présentateur Yves de M’bella et découvrent que le Camerounais n’est pas à son premier acte.

En effet les anciennes vidéos du présentateur démontrent qu’il est habitué des propos irrespectueux à l’égard des femmes. Dans les séquences que la rédaction de CamerounWeb a pu visualiser, Yves de Mbella tient des propos à caractère sexuels vis-à-vis d’une invitée dénommée Cynthia qui aurait 21 ans. Cette dernière avait du mal à cacher son embarra face à l’attitude du présentateur.

« La cuisse de Cynthia, c'est le rêve d'accéder au triangle de bermude. Elle a des pommettes saillantes », lance-t-il avant de lui demander : "C'est qui ton copain ? Tu sors avec qui ?". La demoiselle répond qu’elle n’a pas de copain et Yves de M’bella d’enchainer : « Tu es une menteuse sexuelle ».

Au cours de l’émission LTI Vacances de ce 20 août 2021, le présentateur a donné la parole à un homme qui se présente comme un violeur, repris de justice. Plus choquant, Yves de M'Bella a demandé à ce dernier de simuler devant les téléspectateurs, ses techniques de viol. Les images sont choquantes. Comme si cela ne suffisait pas, il demande au « violeur » si ses victimes jouissaient pendant l’acte.

Source: www.camerounweb.com