0
Entertainment Sat, 2 May 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Brouille Steve Fah - Eric Golf: traîné en justice, Steve Fah déballe tout et demande pardon

Tout en apportant des éclaircis sur l’affaire qui l’oppose désormais à Éric Golf Kouatchou, Steve Fah a demandé pardon à ce dernier selon la condition qu’il a posée.

D’après un témoignage de Steve Fah diffusé sur les réseaux sociaux le 29 avril 2020, le journaliste de Canal 2 International Éric Golf Kouatchou lui a porté plainte pour avoir utilisé dans un but commercial, son image dans l’une de ses émissions intitulée « 3 minutes du peuple ».

Le récit de Steve Fah

Pour le blogueur, son activité, il l’exerce dans la bonne humeur pour distiller de l’humour à ses internautes. De ce point de vue, il n’a aucunement pour ambition de blesser la sensibilité de quiconque : « J’ai fait une vidéo où il y avait Africa Paper. Je parle de ça parce je viens de recevoir une lettre d’un huissier de justice. Il y a quelqu’un qui m’a porté plainte. Africa Paper c’est un jeune que j’ai rencontré à Santa Lucia, qui m’avait donné 100 000 FCFA pour sa publicité. Vous vous rappelez la vidéo là. Dans cette vidéo, il y a un journaliste de Canal 2 qui racontait comment la quarantaine se passe et il s’embrouillait un peu. J’ai dit, on a fabriqué la tête de celui-ci avec quoi ? Le petit a répondu ‘’avec l’eau de la banane’’. Je vous jure que pour cette histoire de l’eau de la banane là, il m’a porté plainte. C’est le journaliste de Canal 2 qui est le représentant de Canal 2 en France. Il m’a porté plainte pour ça. La plainte est arrivée c’est vrai que je n’ai pas vu ça mais c’est arrivé chez Claudia ; on a remis ça chez mon assistant… », relate le manager de l’artiste Grand Barack.

Les excuses au journaliste

Etant donné que le journaliste représentant de Canal 2 en France exige une forme de réparation pour ce qu’il considère comme dommages, le promoteur du titre « Goûter ça » a demandé pardon : « Et ce qu’il demande c’est que je m’excuse et il dit qu’on a utilisé son image dans une vidéo publicitaire. Papa, les choses que je fais hein, vraiment ce n’est pas pour heurter la sensibilité des gens, ce n’est pas pour insulter, si vraiment ça t’a vexé, je te demande sincèrement pardon. Je ne suis pas là pour chercher les problèmes aux gens. Et si tu remarques bien je n’ai jamais insulté quelqu’un sur ma page. C'est dans la bonne humeur que je fais tout ce que je fais là. Donc si ça a heurté ta sensibilité, je te demande pardon », s’adresse-t-il au plaignant.

Et l’affaire publicité ?

Pour éviter tout différend avec le journaliste de l’une des premières chaines à capitaux privés au Cameroun, Steve Fah se dit prêt à lui verser la somme que le Africa Paper a déboursée en guise de publicité dans la vidéo en relation avec la vie en quarantaine imposée par le coronavirus: « Maintenant si c’est par rapport à l’argent, tu dis qu’on a utilisé ta vidéo dans une vidéo publicitaire, pour te dire vrai la vidéo même dont tu parles là la personne à qui j’ai fait la publicité (Africa Paper) a donné 100 000 FCFA si c’est ça que tu veux je peux te donner. Vraiment mais je ne veux pas les problèmes », a promis le blogueur.

Source: lebledparle.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter