4

Célestin Djamen n'a même pas un rond sur son compte - Richard Bona

Video Archive
Fri, 27 Aug 2021 Source: www.camerounweb.com

• Richard Bona compose une chanson sur Célestin Djamen

• Il ridiculise le politicien

• Célestin Djamen a pondu un texte dans lequel il tacle le bassiste



Le chanteur a sévèrement taclé le politicien pour avoir pondu une tribune sur lui. Richard Bona a composé une chanson spéciale sur Célestin Djamen. Il le tourne en ridicule déclarant que "Célestin Djamen n'a même pas un rond sur son compte".

La composition de cette chanson intervient quelques temps après la publication de la tribune de Célestin Djamen dans laquelle il tire sévèrement sur l'artiste international Richard Bona. Son texte intervient suite à un tweet prétendument attribué au chanteur où il aurait affirmé qu'il tournait la page à la politique avant de supprimer plus tard.

En effet il y a plusieurs heures, la capture d'écran d'un tweet abondement partagé le 25 août dernier indiquait que Richard Bona aurait décidé d'abandonner son engagement dans la politique Camerounais en ces termes : "Je suis d'une Afrique LIBRE...J'ai cru pendant des années, mais c'est une cause perdue... Je quitte officiellement ce combat... Bonne route "avant de le supprimer plus tard. Réagissant donc à cet effet, Célestin Djamen a fait un post où il traite le bassiste de néophyte en politique.





Voicii l'intégralité du post de Célestin Djamen



Monsieur Ni-Ja Ni-Ganja (à vérifier très fortement). Les Africains et les Camerounais en particulier sont profondément fiers de votre virtuosité dans l'art musical. Ils vous seront éternellement reconnaissants pour la si belle image que vous offrez d'eux sur les scènes mondiales en cette matière . Par conséquent Aucun homme sérieux ne peut contester votre talent artistique, certainement pas AL Jarreau.

Cependant en matière politique, je vous invite à vous cacher, même si j'admire votre amateurisme enthousiaste. Je ne suis pas votre égal en politique, je ne suis même pas votre père ni votre grand-père, si j'usais d'une métaphore générationnelle je serais plutôt votre arrière-Grand père.

Même si vous vous trompez de bonne foi je ne saurais comme vous, sombrer dans l'eschatologie crypto-talibanesque où vous utilisez des mots comme KK et autres...dechets, indigne de vous et de votre statut car pour parler de politique vous vous situez justement en dessous du kk. Et tant que LA POLITIQUE demeurera un art cher monsieur, les coups de gueule d'un Ninja ressembleront toujours aux crachats d'un cobra privé de venin.

Vous sembler de surcroît confondre agitation et engagement. Votre agitation ressemble davantage au déhanchement frénétique et saccadé d'un danseur du M'bolè face au pas sublime d'un Michaël Jackson. L'ignorance c'est vrai est une maladie mais ça se soigne. Votre tweet rapidement effacé ne fait pas de vous un malhonnête mais un bébé politique qui se cherche. Vous y parviendrez cependant mais avec beaucoup de persévérance.

Débarrassez-vous seulement des "Afgans" car leur vitesse de contamination malfaisante est supérieure à celle du tchikunguna.

Bonne journée à vous cher frère

Source: www.camerounweb.com