0

Crise et assassinats en zone anglophone : Lady Ponce rajoute encore une couche

Mon, 2 Nov 2020 Source: Actu Cameroun

Pendant la manifestation des artistes-musiciens de ce dimanche, la chanteuse a pris la parole pour appeler les Camerounais à prôner l’amour.

Les artistes-musiciens camerounais sont descendus dans la rue ce dimanche 1er novembre 2020 pour exiger le retour de la paix dans les régions anglophones. Mais aussi pleurer également les victimes des massacres de Ngarbuh et de Kumba.

La manifestation pacifique s’est tenue à l’esplanade du Lycée Bilingue de Yaoundé. Pendant la manifestation, Lady Ponce, de son vrai nom Adèle Ruffine Ngono a pris la parole sous les applaudissements fréquents du public. Habillée de manière symbolique en tenue scolaire, appelé à la fin du conflit armé dans les régions anglophones.

« On est ici parce qu’on vous aime. On est ici parce qu’on a mal, parce que nous avons perdu des enfants : des frères, des sœurs… La guerre n’est pas bien. Le Cameroun doit être le Cameroun. Vous devrez dénoncer et vous désabonner des pages qui incitent à la haine, à la violence. Quand vous regardez la Côte d’Ivoire et beaucoup d’autres pays africains, vous-voulez que le Cameroun ressemble à ça ? Tout ce que je peux dire ici, c’est remercier l’initiative de mes jeunes frères. Comme Krotal l’a dit, on n’est pas là pour savoir qui a amené les gens ici… », a martelé la chanteuse sous les crépitements des appareils photo et autres téléphone portables pour immortaliser ce moment.

« Nous devons marcher main dans la main »

L’artiste-musicienne camerounaise a apporté tout son soutien aux familles des victimes du massacre de Kumba : « Nous sommes là parce que nous sommes tous concernés. Tes larmes sont mes larmes, tes pleures sont mes pleures. Quand Douala va mal, je ne peux pas aller à Douala, quand Kumba va mal, je ne peux pas y aller. Nous sommes tous Camerounais, nous devons marcher main dans la main. Si nous voulons que le Cameroun respire, on doit seulement dire : « l’amour, l’amour… ». L’amour doit rester dans nos cœurs ; l’amour doit nous amener à dire stop à la guerre. Je vous aime tous », a-t-elle conclu.

Source: Actu Cameroun

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.