0
Entertainment Wed, 15 Jul 2020

Décès de Mama Nguea : les révélations troublantes de l’artiste Nicole Mara

Invitée mercredi sur ABK radio, l’auteure-compositrice apporte quelques détails sur les derniers instants de Mama Nguea.

L’artiste-chanteuse Nicole Mara a accordé une interview à ABK radio, alors que le monde musical continue de pleurer Mama Nguea. L’auteure du titre à succès « Soleil de décembre » est décédée il y a un mois-14 juin 2020-à Douala. Elle a longtemps souffert du diabète qui a entrainé l’amputation de ses jambes.

« Le pronostic vital de Maman Nguea était déjà engagé »

« Ce que les gens ne savent pas, c’est que le pronostic vital de Maman Nguea était déjà engagé. La preuve, son dernier voyage pour Yaoundé était un calvaire », révèle Nicole Mara ce mercredi 15 juillet 2020 sur les antennes d’ABK radio.

A l’inverse de ce qui se dit sur la toile, l’auteure du titre « Homme marié » constate que les artistes ont soutenu Mama Nguea dans sa maladie. Que les gens arrêtent de raconter n’importe quoi au sujet des artistes, avertit-elle. Puis de souligner que ses collègues « se sont fortement mobilisés pour Mama Nguea. J’ai moi-même été à son chevet du premier jour de sa maladie jusqu’à son dernier souffle. »

25.000 FCFA donnés aux artistes : « C’est une honte »

Nicole Mara, lors de son entretien, s’est aussi prononcé sur la crise qui pèse sur la gestion collective du droit d’auteurs au Cameroun. Ses propos sont durs. « Au sujet des 25.000 FCFA donnés aux artistes lors de la dernière répartition, c’est une honte! Une honte pour des artistes de renommée internationale. Je ne les ai pas pris, je n’ai pas faim », rappelle la chanteuse.

C’est la deuxième fois cette semaine que les artistes-musiciens parlent de leur situation. Il y a deux jours, Beko Sadey disait n’avoir rien touché comme droit d’auteurs depuis longtemps. « Mon nom n’apparaît même pas dans leur fichier de sélection », précisait-elle.

Selon elle, les responsables de la Société nationale camerounaise de l’art musical (Sonacam) Sont les premiers coupables : « Les administrateurs de la Sonacam touchent 130 millions pendant que les artistes touchent 25000 FCFA ». Accusait la chanteuse sur ABK radio.

Source: Actu Cameroun

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter