0

Dernière minute : l’Etat ivoirien sanctionne Yves de Mbella

Yves De Mbella Sanctionne L’Etat ivoirien sanctionne Yves de Mbella

Tue, 31 Aug 2021 Source: www.camerounweb.com

• Yves de Mbella est accusé de faire la promotion de l’homosexualité

• Il a été suspendu par son employeur

• L’Etat ivoirien aussi vient de le sanctionner



Les mauvaises nouvelles s’enchainent pour l’animateur camerounais Yves de Mbella. Après sa suspension par son employeur, la Nouvelle Chaîne Ivoirienne, le présentateur vient d’être épinglé par laHhaute autorité de la communication audiovisuelle (Haca) de la Côte d'Ivoire.

L’institution s’est réunie ce jour et a décidé de suspendre pour un mois Yves de Mbella. L’animateur pendant cette période ne pourra exercer ses activités sur aucun médias ivoirien.

« Le collège de la Haca, réuni ce jour par visioconférence a décidé de la suspension de monsieur Yve de Mbella, animateur de l'émission incriminée, pour une durée de 30 jours, de toutes les antennes des chaînes de télévisions et de radios en Côte d'Ivoire », précise le communiqué de HACA qui n’a pas manqué de rappeler à l’ordre l’employeur de l’animateur. « Par ailleurs, la Haca invite la Nouvelle Chaine Ivoirienne (NCI) à plus de vigilence dans la programmation de ses émissions et l'encourage à prendre toutes initiatives en vue de la sensibilisation des populations sur les violences faites aux femmes ».

Retour sur les faits

Cette fois-ci ce n’est plus une mise en scène. Après le buzz créé par son faux mariage et sa fausse arrestation, l’animateur camerounais Yves de M'Bella fait encore parler de lui sur la toile. Au cours de l’émission LTI Vacances de ce 20 août 2021, le présentateur a donné la parole à un homme qui se présente comme un violeur, repris de justice. Plus choquant, Yves de M'Bella a demandé à ce dernier de simuler devant les téléspectateurs, ses techniques de viol. Les images sont choquantes. Comme si cela ne suffisait pas, il demande au « violeur » si ses victimes jouissaient pendant l’acte.

Très vite, la toile s’enflamme. Meganne Loraine Boho, la présidente la Ligue ivoirienne des droits de la femme monte au créneau et dénonce le programme diffusé par NCI (Nouvelle Chaine Ivoirienne) ainsi que son présentateur Yves de M'Bella. Elle invite les Ivoiriens à signaler l’émission auprès de l’autorité de régulation des médias en Côte d’Ivoire.

« Il s’agit d’un outrage public à la pudeur dont les peines sont prévues à l’article 416 du Code Pénal. Vos plates excuses ne nous émeuvent pas », a-t-elle déclaré.

La chaîne prenant en compte les critiques des internautes, supprime l’émission sur sa page Facebook et présente ses excuses.

« NCI (la Nouvelle Chaîne Ivoirienne) tient avant toute chose, à présenter officiellement ses excuses à tous pour le choc provoqué par une des séquences de l'émission LA TÉLÉ D'ICI VACANCES, diffusée ce jour sur son antenne et particulièrement aux personnes victimes de viol qui ont vu leurs blessures se rouvrir du fait de cette séquence. L'animateur du programme, Yves De Mbella, va d'ailleurs présenter des excuses publiques sur son compte Facebook. » lit-on sur la page officielle du média.

Cette sortie ne satisfait point les Ivoiriens. Ils demandent la suppression pure et simple de cette émission de la grille des programmes de la NCI.

« Au cours de l'émission LTI vacances diffusée sur NCI (Nouvelle Chaine Ivoirienne), l'animateur Yves de M'Bella a invité un individu supposé violeur sur le plateau afin que celui-ci vante ses "exploits". Cet acte est insultant et humiliant pour les femmes victimes de viol

A l'heure où l'on parle de la Génération Egalité et de la lutte contre les violences faites aux femmes c'est réducteur que la télévision dont le rôle est d'éduquer, se fasse complice des violences faites aux femmes en donnant la parole à un violeur.

A travers cette pétition, nous voulons que l'émission NCI vacances soit carrément annulée et l'équipe qui la présente avec à sa tête Yves de M'bella soit sanctionnée. », indique la pétition.

Source: www.camerounweb.com