0
Entertainment Wed, 21 Oct 2020

Escroquerie: Dynastie le Tigre accuse Mekit Invest de lui avoir soutiré 2 millions

Le chanteur camerounais accuse l’entreprise Mekit Invest de n’avoir respecté la parole donnée.

Dans une capture d’un compte Facebook, le chanteur Dynastie le Tigre a affirmé avoir perdu une importante somme d’argent dans un placement douteux. «?Ils m’ont frappé 2.000.000, mais je digère d’abord. Mekit Invest mes respects. Vous êtes bon, car on ne me vole jamais?», affirme le jeune artiste.

Dynastie le Tigre, de son vrai nom Cedric Biyong Egimengo, a publié ce message mardi 20 octobre 2020 sur sa page Facebook certifiée. La publication a été aimée plus de 1000 fois et commentée des centaines de fois depuis sa mise en ligne. Son manager confirme également que l’auteur de «?Ma femme?» est une des victimes de Mekit Invest, une entreprise qui dit être spécialisée dans l’achat et la vente de la crypto-monnaie.

La thèse de son manager

«?Il y a quelque temps, des individus se sont présentés à lui. Ils lui ont parlé d’une structure appelée Mekit Investment. Ils lui ont proposé d’y faire des placements et qu’il allait être rémunéré sur un an. Il a placé une première somme. Ils ont respecté leur parole pendant deux mois. Il a fait encore deux autres placements dont le total s’élève justement à 2 millions de francs. À partir de là, ils ont commencé à tourner jusqu’à la fermeture de l’entreprise?», a confié Gilbert Bertrand Ngock Ngi alias sénateur Baning, joint par Investir au Cameroun.

Les activités de Mekit Invest viennent d’être suspendues par le gouverneur de la région du Centre. A l’instar de Africa’Lif dont l’un des promoteurs est en détention, Mekit Invest ne disposerait pas d’un agrément de la Commission de surveillance des marchés financiers (Cosumaf).

Depuis le 30 septembre 2020, un mandat de recherche national a été émis contre ses directeurs généraux. Jean Calvin Mebenga et Akwong Constance Tembong sont activement recherchés pour : « escroquerie en bande organisée ». Il est clairement demandé à toutes les forces de sécurité police et gendarmerie de les arrêter. Ils ont escroqué des centaines de millions aux camerounais.
Source: 24cameroun.com/