1
Entertainment Sat, 18 Jul 2020

Le Général Valséro déclare la guerre au sytème Biya

Video Archive

"Les loups sont de sortie". C’est le dernier titre du rappeur engagé.Valsero est un artiste camerounais engagé qui s’est fait remarquer pendant plusieurs années à travers des chansons engagées, véritables missives adressées au régime qui dirige le Cameroun depuis près de 40ans. Valsero n’y va pas de mains mortes. Il avait même adressé en chanson une lettre à la plus haute personnalité de l’État : Paul Biya. Il va récidiver avec son titre motion de soutien dans lequel il dénonçait : « 33 ans de dictature, 33 ans de corruption, 33 ans de misère, 33 ans de népotisme, 33 ans de souffrance ».

Valsero toujours aussi combatif

Des années, après il est revenu avec le titre « zombie » pour dénoncer l’attitude passive des camerounais qui ne pensent plus mais veulent juste se remplir la panse. Fidèle à lui- même, Valsero est une sentinelle de la République qui se prononce surtout ce qui touche la vie de la nation. C’est ainsi qu’il va se prononcer en chanson sur la crise anglophone qui décime le Cameroun depuis plusieurs années. Une guerre inutile. Valsero demande alors :

« How Many People This Man Go Kill? » (Littéralement combien de personnes cet homme tuera). Valsero va passer à la vitesse supérieure en s’engageant sur le plan politique. En effet, dans le cadre de l’élection présidentielle d’octobre 2018, lui et son mouvement « les enfants de la Révolution » vont apporter son soutien au candidat Maurice Kamto. À l’issu des élections, Maurice Kamto va se proclamer « Président élu ». Après avoir appelé à des marches pacifiques, Maurice Kamto est arrêté et incarcéré injustement avec plusieurs de ses alliés dont le Général Valsero.

Ils passeront un peu plus de 9 mois très difficiles en prison. À leur libération, Valsero prendra le chemin de l’exil où il se positionne depuis peu comme le chef de la meute de loups aux dents bien longues qui veulent le changement. Il appelle à présent les Camerounais à se lever pour le changement. Son titre « levez-vous » paru en avril dernier l’exprime clairement : « Levez-vous, tout le monde débout ! Il est temps qu’on les mette à genou ! On a formé une armée, ils nous appellent la Meute, On a formé une famille, on est des Talibans ; On construit un esprit, ils parlent de terrorisme ; On a créé un parti, ils parlent de milice »

La meute de loups est en marche

En tant que chef proclamé de la meute, Valsero revient en nous annonçant dans son nouveau clip que : « Les loups sont de sortie ». Dès les premières paroles de la chanson, il annonce clairement les couleurs : « Je suis un loup, une bête c’est le système qui m’a créé à force d’agression, j’ai fini par me rebeller, j’ai perdu mes ongles, à la place ont poussé des griffes ». Valsero monte d’un cran dans cette chanson, il nous fait comprendre que le système qui agresse les camerounais depuis des décennies est en train de créer des bêtes qui vont le dévorer et le déchiqueter en morceaux. Valsero nous dit clairement qu’il est un homme nouveau depuis sa sortie de prison :

« Cherche plus l’homme que tu as connu, je l’ai laissé en taule. J’ai libéré mon âme et mes faiblesses sont restées en taule. ». Cette chanson est une déclaration de guerre à peine voilée contre le système : « La meute traque les bandits ! La meute est en guerre, c’est une question de survie ! … Nous sommes parés pour la guérilla ! La meute avance, elle ne recule pas ! ».

La meute est parée pour la guerre

Au-delà des vérités distillées dans ce clip et du champ lexical de la guerre utilisé, ce qui frappe ce sont les images et vidéos utilisées dans sa réalisation. On peut apercevoir : des extraits en lien avec l’affaire Georges Floyd aux USA, des extraits montrant les sévices que subissent les populations des régions anglophones du Cameroun, des extraits de l’assaut réalisé par les membres de la BAS (Brigarde Anti sardinard) contre l’hôtel de Paul Biya à Paris, des extraits des scènes de guerre etc. .. À travers tout cela, Valsero veut tout simplement nous montrer que seule la lutte libère. Il se positionne en chef de la meute prêt à mener le combat final pour la libération du Cameroun.

Et dans cette lutte, on aura besoin de tous les soldats patriotes, on aura besoin de ces amazones qui montrent au monde que la femme est un soldat capable d’inspirer le monde par la force et le courage. Valsero est habité par la rage de vaincre, il est ouvertement en guerre contre le système : « Les loups sont de sortie ! Attention Be Ware! »

Source: camer.be

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter