2
Entertainment Thu, 4 Jun 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

'Ma profession c’est maîtresse'

La femme de mon sponsor (gars) avait su que je sortais avec son mari mais je ne sais comment. C’est quand les remords te rongent, t’empêchent de dormir et t’ôtent même l’appétit que tu réalises que tu étais sur la mauvaise onde depuis le départ. J’ai vu plusieurs personnes trouver conseils sur les réseaux sociaux, raison pour laquelle je me confie ici. J’ai 26 ans et j’ai une licence professionnelle. Mes premiers mois passés à l’université étaient misérables et j’ai déclaré la guerre à la pauvreté, comme le font plusieurs jeunes filles d’ailleurs.

J’ai rencontré un homme d’affaire avec qui je passais au moins 2 nuits par mois. Il assurait toutes mes charges et dépenses. J’utilisais diverses stratégies pour lui soutirer beaucoup d’argent chaque mois. Nous avons passé trois ans ensemble jusqu’à l’obtention de ma licence il y’a un an de cela. Sa femme a eu vent de ce que son mari la trompait et qu’il ne s’agissait pas d’un voyage d’affaire comme il lui faisait croire chaque fois. Elle a pris tous ses enfants (5) et a quitté la maison sans donner de nouvelles. La seule condition de son retour était qu’il devait se débarrasser de sa maitresse et se concentrer sur sa famille. Une chose qu’il n’a pas hésité à faire. Je ne pouvais pas le laisser tomber étant donné qu’il faisait tout pour moi. C’est en vain que je cherchais un travail d’un salaire minimal de 150 000FCFA.

Je me suis mis avec trois autres hommes mariés pour cumuler au moins 300 000 fcfa à la fin du mois mais ce n’était pas facile comme dans tout métier. J’ai décidé porter la profession de maîtresse pour subvenir à mes besoins. Toutefois je n’arrivai pas à oublier le premier avec qui me sentait plus bien. J’ai commencé à lui faire du chantage. Pour se débarrasser de moi, sa femme et lui m’ont tendu une embuscade. Elle m’a récupéré à l’entrée d’un hôtel et m’a livrée à des sales gars. Ils ne m’ont pas violé mais m’ont correctement lynché blessé et jeté nu dans une broussaille. Ne me demandez pas comment j’ai fait pour arriver chez moi. Le lendemain il m’a appelé pour me rappeler que j’ai ruiné son mariage et qu’il ruinera ma vie en publiant des photos nues de moi si j’essaie encore de l’emmerder. L’histoire est très longue. Je continu avec les trois autres hommes mariés mais je ne me sens plus à l’aise. Le maximum de conseils m’aidera à quitter cette vie devenue insupportable. Il y’a même des nuits où j’ai l’impression que ma chambre est hantée.

Source: 237cameroun.online

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter