0
Entertainment Tue, 28 Sep 2021

Makosso taille en pièce Sophie Dencia à propos de son supposé viol par le ministre KKB

• Sophie Dencia dit avoir été violée par le ministre KKB

• Camille Makosso démonte les arguments de l’artiste camerounais

• L’influenceur parle plutôt d’une tentative d’escroquerie



Une affaire de supposé viol de l’artiste camerounaise Sophie Dencia par le ministre en charge de la réconciliation en Côte d’Ivoire, Kouadio Konan Bertin dit KKB, continue de susciter le débat. Maintenant ce sont les influenceurs et web activistes ivoiriens qui ont récupérés le dossier, chacun y allant de son commentaire. Le Général Camille Makosso, qui se fait appeler président de la marmaille a, dans un direct, démonté les arguments de l’artiste camerounaise et parle même d’une tentative d’extorsion de fonds pour extorquer.

Dans un direct Facebook effectué depuis Paris où il séjourne actuellement, le Général Camille Makosso a du mal à valider la thèse du viol alléguée par la victime. Pour lui, comment, une personne peut être violée, et qui prétend avoir fait une fausse couche, peut « gentiment » suggérer un règlement à l’amiable pour prendre de l’argent. Il estime que le préjudice est irréparable et que si elle était sincère, c’est la justice elle devrait réclamer premièrement. « Pourquoi tenter de prendre de l’argent après cet horrible crime avec l’accord de son mari et en même temps manager, si ce n’était pas une véritable mise en scène », se demande l’influenceur. Pour lui, Sophie Dencia n’est rien d’autre qu’une maîtresse du ministre avec qui, elle entretient des relations intimes depuis. Il n’a pas aussi manqué de reprocher l’imprudence du ministre qui s’est fait avoir par une camerounais et son mari.

En effet, l'artiste Sophie Dencia via un enregistrement sonore devenu viral sur la toile depuis ce lundi 27 septembre 2021, révèle avec force détails comment elle a été abusée sexuellement par le ministre KKB lors d'un déplacement nocturne à Divo le 9 avril 2021.

Se sentant sale et souillée après ce viol ignoble, elle garde longtemps le silence.

Mais devant le traumatisme causé par ce rapport sexuel non consenti, elle part se faire soigner en Tunisie, révèle-t-elle dans l'enregistrement audio.

Devant l'extrême gravité des faits, la réaction du ministre KKB est attendue avec insistance. Ce dernier s'est pour l'instant muré dans un silence assourdissant. Par ailleurs, Sophie Dencia était collaboratrice du ministre KKB au moment des faits qui se sont déroulés en avril 2021. Elle occupait alors le poste de chargée de mission en matière de Communication et de relations publiques au sein du ministère de la Réconciliation nationale.

Elle a déposé une plainte contre le ministre KKB . Ce dernier également aurait déposé plainte contre Sophie Dencia pour atteinte à son honneur et à sa dignité dans cette affaire de scandale sexuel qu'il dément catégoriquement. Cette affaire n’a pas encore livré tous ses secrets
Source: www.camerounweb.com