0

Mensonges en mondovision de Coco Argentée: Boris Bertolt déshabille la go galaxie

Boris Bertolt.png Boris Bertolt, lanceur d'alerte

Wed, 30 Jun 2021 Source: www.camerounweb.com

• Boris Bertolt décortique la sortie de Coco Argentée sur l'affaire CRTV- Eric Nya

• Le lanceur d'alerte indique la go galaxie a déversé des mensonges à ses fans et internautes dans son direct

• Coco Agrentée avoue n'avoir jamais été harcelé par l'animateur de la CRTV et ni le traité de tribaliste



Boris Bertolt qui a fait éclaté l'affaire de harcèlement sexuel et de tribalisme de Eric Nya dont l'accuserait Coco Argentée, revient sur la sortie de l'artiste qu'il juge mensongère.

Il a traité de menteuse la go galaxie et l'accuse d'avoir semé du desordre à la CRTV après avoirrefusé de présenter des excuses à Emmanuel Mbede et Eric Christian Nya. Cette histoire a d'après lui des répercussions graves sur Eric Nya et Emmanuel Mbede. 'Christian Nya a subitement pris ses vacances et Emmanuel Mbede qui aurait une promotion, est plutôt chassé du prestigieux poste de directeur des programmes de CRTV pour un garage", indique Boris Bertolt.

La version de Coco Argentée est tout autre. Elle a battu en brèche toutes les accusations qui porteraient sa signature contre l'animateur de la CRTV. Elle avoue n'avoir jamais été dragué par Eric Nya avec qui elle a de cordiales relations fondées sur le respect.



L'intégralité de la sortie de Boris Bertolt




COCO ARGENTÉ TU MENS. ON NE ME FAIT PAS ÇA À L’ENVERS.

1) Tu as refusé de demander des excuses à Emmanuel Mbede et Eric Christian Nya. Tu appelles Emmanuel Mbede grand frère… Pourquoi n’avoir pas fait la vidéo qu’il a demandé. Tu éteints ton téléphone et tu te lèves à 11h le matin alors que tu prétends qu’à 5h toi et Eric vous vous accordez pour ensembles trouver une solution dans l’urgence. Mais toi tu parts dormir à 7h et tu éteints le téléphone. C’est du mépris pour une journaliste qui présente un direct.

2) Ce qui est bizarre c’est que toi tu n’as réussi à appeler personne. Ni Mbede, Ni Nya. Leurs téléphones étaient comme par hasard toujours fermés quand toi tu appelais.

3) Tu ments mal. Tu es arrivé à la CRTV on t’a dit que Emmanuel Mbede a refusé que tu passes. Tu l’as insulté devant les journalistes y compris devant Ivo l’un des présentateurs de Tam Tam Week-end.

4) Tu as laissé les gens divulguer partout dès dimanche que tu n’es pas passé à Tam-Tam week-end parce que tu as refusé de sortir avec Éric Christian, tout en assumant qu’il est tribaliste. Et à aucun moment lui Eric Christian dont tu prétends connaître y compris sa femme tu n’as osé faire le moindre démenti. Ni sur les accusations de vouloir sortir avec toi qui peuvent briser son couple. Encore moins sur les accusations de tribalisme. Quelle est cette soeur? Ou amie?

Le présentateur de Tam Tam week-end, IVO a eu 20mn de retard le dimanche sur le plateau parce qu’il était en train de te calmer à l’extérieur.

Pour ceux qui ne le savent pas, Coco Argenté a fait tellement de bruit à la CRTV dimanche que c’est la réalisatrice de Tam Tam week-end, Nathalie Andze qui appelle son manager en Allemagne, Guy Parker pour lui demander de venir au secours et calmer Coco Argenté. Ce n’est qu’après cela que Coco va quitter la tour de MBALLA 2 après avoir foutu le bordel.

C’est donc après ce scandale de dimanche que Charles Ndongo lance une enquête sur les quotas ethniques.

Emmanuel Mbede est chassé du prestigieux poste de directeur des programmes de CRTV pour un garage. Ce n’est en rien une promotion pour ceux qui connaissent la CRTV. Renseigne toi bien madame.

Par la suite Christian Nya prend ses vacances et comme par hasard après avoir refusé de présenter tes excuses à Mbede et Nya, tu es reçu en grande pompe par Charles Ndongo. N’est-ce pas quand même drôle tout ça.

Voilà chronologie des faits et les fais sont sacrés.

Chère Coco Argenté, je ne suis pas un fan du Bikutsi. Je suis journaliste et lanceur d’alerte. Je te rappelle que ce sont des journalistes, anciens collègues, des camarades et des amis qui travaillent à la CRTV. Je continue?

Source: www.camerounweb.com