0
Entertainment Wed, 16 Oct 2019

Musique: Guy Tsopmo signe chez Cour Suprême

Alors que la sortie officielle de son maxi single « Maturité » est prévue à la SANSA NIGHT CLUB ce 20 octobre, Guy Tsopmo, le père de “Kopaa”, signe chez Cour Suprême.

Guy Tsopmo entre dans l’écurie “Cour Suprême”. C’est la première fois que cet artiste majeur, de la jeune génération dans le département de la Menoua, signe avec un manager de poids.

Cette signature dont les contours ont saillies vendredi dernier, lors d’une rencontre avec quelques amis journalistes vise à pousser Guy Tsopmo dans la cour des grands.

« J’ai finalement accepté de signer parce qu’il s’agit d’un artiste phare, qui aime travailler, qui sait bien ce qu’il doit faire pour conquérir le monde », a précisé Cour Suprême plus connu sous l’appellation de Bopomonoge ou encore de Cour Suprême du nom de sa boîte de nuit.

Cour Suprême, le propriétaire de la célèbre boîte de nuit Cour Suprême, est dans le show bizz depuis des années. Mais jusqu’ici Cour Suprême s’était contenté de production sporadique, d’offrir la scène de la Cour Suprême aux artistes.

« Maturité » qui compte trois titres et le second de Guy Tsopmo. Ce dernier s’est révélé au publique il y a trois ans, à travers son titre phare « Kopaa » qui rapidement est devenu l’hymne des mélomanes de l’espace culturel Yemba, et du département de la Menoua.

Rendez-vous le 20 octobre, au Sansa Night Club, à Dschang, à l’occasion de la sortie officielle de « Maturité ». L’occasion idoine pour célébrer à la fois le talent de Guy Tsopmo et la naissance du label Cour Suprême qui recrute parmi les meilleurs crus de la chanson local.

Source: Sinotables.com