0

Nécrologie: les derniers jours de Nkotti François avant son decès

Nkotti By Arol Camerounweb Nkotti François

Fri, 6 Aug 2021 Source: Le jour

L’artiste, membre fondateur des Blacks Styl et promoteur du festival Fomaric a rendu l’âme à Douala le 04 août 2021 à l’âge de 70 ans.

Sa petite tournée en mars 2021 à Douala et Yaoundé à l’occasion de la célébration de ses cinquante ans de carrière musicale sonnait visiblement comme un adieu. Si le signe a été difficile à décrypter, Nkotti François vient de jouer une mélodie, sa dernière, pour mieux l’exprimer cette fois. La chanson est triste et le refrain mélancolique. Difficile de chercher à reprendre les paroles sans verser des gouttes de larme. L’artiste vient en effet de tirer sa révérence. Il a rendu l’âme dans la mi-journée du mercredi 04 août 2021 à l’hôpital Général de Douala. Il s’éteint ainsi à l’âge de 70 ans. Selon les proches, le promoteur du festival Fomaric a eu un malaise la veille mardi à son domicile à Bonabéri. Il sera transporté de toute urgence dans une clinique au quartier Bessenguè à Deido. Mais son état ne va pas s’améliorer. Il est transféré ensuite à l’hôpital Général le lendemain, où il pousse son dernier soupir. Sa dépouille a été transférée à la morgue de l’hôpital de la Garnison militaire.

La nouvelle de la mort de ce baobab de la musique camerounaise a vite fait le tour de la toile et mobilisé de nombreux artistes autour de sa dépouille. Entre pleurs et questionnements, les uns et les autres peinent encore à réaliser ce qui s’est passé. Djene Djento, lui, a appris la nouvelle alors qu’il procédait à un recouvrement forcé des grands usagers pour les droits d’auteur. L’artiste a reçu le coup de fil de ses enfants l’informant de la disparition de «Destopelaire ». Il confie qu’il a failli s’évanouir. D’autant plus qu’il a rencontré Nkotti François tenant sur ses deux pieds deux jours auparavant, au niveau du Rond-point Deido. « C’est un grand homme, un grand artiste qui s’en va. Un rassembleur. Nos deuils, nos manifestations, nos malheurs, nos bonheurs, c’est lui qui se chargeait de nous organiser. Qui va le remplacer ? », se désole Djene Djento.

L’artiste Nicole Mara surprise par le départ subit de l’ancien maire de Bonaléa est sous le coup de l’émotion à l’hôpital Général de Douala, alors qu’elle s’active pour le transfert du corps. « Pour quelqu’un qui n’a pas donné de signes de maladie et à peine entré à l’hôpital hier (mardi, Ndlr) qu’aujourd’hui, on annonce son décès, ça fait de la peine. Je ne saurai m’exprimer d’une autre façon parce que la douleur est énorme. Le vide se fait déjà ressentir. Papa Nkotti est parti ! Je le vois inanimé. Je ne sais pas ce que je vais dire. C’est un choc énorme pour moi», se lamente Nicole Mara. Elle rappelle que c’est ce membre fondateur du groupe de Makossa « Black Styl », qui lui a appris à être courageuse et toujours présente.

Aujourd’hui, Nkotti François est absent. Mais il laisse à la postérité un peu plus de 30 albums. Il y a aussi cette autobiographie intitulée : « On m’appelle Desto » et ce coffret audio et vidéo baptisé « Merci-Thanks » pour se rappeler de l’artiste et de ses œuvres pendant plusieurs générations encore.

Source: Le jour