4

People: Célestin Djamen a mal digéré la chanson de Richard Bona composée pour lui

Video Archive
Wed, 1 Sep 2021 Source: www.camerounweb.com

• Célestin Djamen a digéré amèrement la chanson composée par Bona sur lui

• Il répond au Bassiste l'accusant de l'avoir menacé

• Il lui rappelle ses débuts à Pacific-Palace de Douala



La chanson composée spécialement pour Célestin Djamen par le bassiste Bona, a été amèrement appréciée par le politicien. Le président de l'APAR a réagi en pondant un long texte adressé au musicien camerounais. "Ce cher monsieur prétend, je cite, que « tu n’as aucun rond sur ton compte » pour finir dans un tweet du 30 Août à 21h35 où il me profère des menaces explicites. Des multiples attaques odieuses dont vous m’avez saupoudré, je retiens que pour vous L’Homme se définit essentiellement par son compte bancaire. Cher monsieur combien JÉSUS CHRIST avait-il sur son compte bancaire ? A. AHIDJO avait-il un compte quand il devint Ministre à 22 ans? Étiez-Vous au-dessus du Grand Manu parce que votre compte était mieux garni que le sien?", déclare-t-il.

Célestin Djamen traite le Bassiste de misérable et lui demande de " faire preuve d’un peu de retenue surtout en ce qui concerne sa personne", car dit-il, il connaît 'parfaitement tout sur son entourage à Douala. Il rappelle au musicien son passé.

"Ecoutez-moi bien monsieur BonaBass de Pacific-Palace, on se comprend…vous cherchiez encore vous pitance ici même à Douala. Nous connaissons tous les deux Pacific Palissade n’est-ce pas ? Je connais vos débuts déjà très talentueux mais misérable", rappelle le politicien au Bassiste.

La guerre entre les deux mots s'est déclenchée lorsque le 'Ghanéen' a publié sur sa page Facebook qu'il abandonne son engagement dans la politique Camerounaise en ces termes : "Je suis d'une Afrique LIBRE...J'ai cru pendant des années, mais c'est une cause perdue... Je quitte officiellement ce combat... Bonne route "avant de le supprimer plus tard. Réagissant donc à cet effet, Célestin Djamen a fait un post où il traite le bassiste de néophyte en politique.

Ce qui a déclenché chez le musicien la composition d'une chanson spéciale au politicien. Il le tourne en ridicule déclarant que "Célestin Djamen n'a même pas un rond sur son compte".

L'intégralité du texte de Célestin Djamen



Un Ghanéen dans le Néant

Ni-ja Ni-Ganja vient de me diffamer dans une série d’articles aussi risible que ridicule. Ce cher monsieur prétend, je cite, que « tu n’as aucun rond sur ton compte » pour finir dans un tweet du 30 Août à 21h35 où il me profère des menaces explicites.

Ecoutez-moi bien monsieur BonaBass de Pacific-Palace, on se comprend…vous cherchiez encore vous pitance ici même à Douala. Nous connaissons tous les deux Pacific Palissade n’est-ce pas ? Je connais vos débuts déjà très talentueux mais misérable. Je connais parfaitement bien votre entourage ici à Douala. Donc ne jouez pas au guignol abatardi même si vous êtes devenu, selon certaines sources, Ghanéen de « souche », pays que j’aime et que je respecte pour le don à l’Afrique d’un certain KWAME N’KRUMA.

Des multiples attaques odieuses dont vous m’avez saupoudré, je retiens que pour vous L’Homme se définit essentiellement par son compte bancaire. Cher monsieur combien JÉSUS CHRIST avait-il sur son compte bancaire ? A. AHIDJO avait-il un compte quand il devint Ministre à 22 ans? Étiez-Vous au-dessus du Grand Manu parce que votre compte était mieux garni que le sien?

Reprenez-vous BonaBass, dans votre saillie mal embouchée d’hier vous semblez célébrer le Dieu « ARGENT » en exhibant votre « cadillac » de luxe. Faut-il selon vous avoir un compte bien garni pour être quelqu’un? Qu’en savez-vous d’ailleurs de la couleur et de la teneur de mon compte bancaire? Um NYOBE, E.Ouandié et Mère Theresa en avaient-ils un? Et pourtant…

Apprenez la vie Néo-activiste, que vous possédiez une montre de 150.000$ et moi de 30$ modifie l’heure affichée ? Vanité des Vanités… Change your mind to change the world…et je t’invite à apprendre à tes gamins non pas à devenir riches mais à être heureux car lorsqu’ils grandiront, ils connaîtront, non pas le prix des choses mais leur valeur. Vos faux coups de Fokou ne m’émeuvent pas, bien au contraire le focus sera désormais judiciaire. Appretez-vous, mes uppercut sont secs.

Source: www.camerounweb.com