1

People: cette décision qui a changé à jamais la vie de Moustik le Karismatik

Moustik Karismatik Image Festival Moustik Le Karismatik

Tue, 17 Aug 2021 Source: www.camerounweb.com

• Moustik le karismatik raconte l'histoire qui a changé sa vie

• Il a embrassé les opportunités et les obstacles de la vie, il est sorti victorieux.

• Moustik le Karistmatik a épousé sa go de galère



Le comédien a pris le soin de partager un pan de sa vie avec ses abonnés. Son histoire, cette voix qui l'a mis sur la route de la réussite. Certes la route n'a pas été facile, reconnaît-il mais il en et sorti à force de discipline, de courage et de détermination. Il a pris la décision de quitter la maison familiale et aujourd'hui il ne le regrette pas. C'est sa première décision sur la voie de la réussite.

Moustik le Karismatik est un self-made man, ses collègue le lui accordent. Il s'est réalisé progressivement. C'est un autodidacte qui a tout appris sur le tas de la langue française à la perfomance professionnelle avec son niveau BEPC. "Si je n’avais pas cru en ce que je fais je serai le raté de la pire espèce, d’abord que mon kwatt savait que ma part est fini", a-t-il déclaré en précisant que la confiance en soi est la première clé.

Aujourd'hui, en plus de son statut de comédien, le jeune marié récemment à sa femme de galère avec un bonus de 3 enfants, est aussi contacté par de nombreuses entreprises pour la promotion et la visibilité de leurs produits.

Mon grand frère me disait à chaque fois qu'on se parlait qu'avec la carrure que je me veux ,il était temps pour moi de quitter le nid familial. J'ai fais la sourde oreille longtemps jusqu'à ce que mon ''Moi'' me parle un peu plus fort que d'habitude.

Pendant cette période je sentais un fardeau !Une voix qui me disait dans mon intérieur qu'il était temps pour moi de prendre mon envolée. Mes sorties nocturnes pour des shows me libéraient dans les coups de 2h du matin et pour entrer squatter le canapé lorsque nous avions un invité ou alors partager le lit à étage des garçons avec mes frères et cousins. Il fallait que je cogne délicatement la fenêtre de la chambre où les autres enfants sages étaient profondément endormi. Souvent les gars entendaient mais faisaient semblant de dormir pour me faire stresser mais je les comprennais car ''personne ne m'a send dehors''.

Un mercredi j'ai reçu un coup de fil pour une prestation au palais de congrès où l'organisation me proposait 150 000 francs pour dimanche à 9h.J'ai validé puis le jour J après avoir perçu mon cachet vers 12h. J'ai décidé de partir de la maison de mes parents. J'ai eu peur grave. Peur de ne pas pouvoir m'en sortir car je n'avais rien d'autre que mon vieux sac de vêtements et ma vielle mallette pleines de textes au brouillon comme effet personnel.

J'ai passé une nuit blanche et le matin après avoir fait le ménage j'ai pris mes affaires, appellé un pote benskineur nommé Souleyman avec lequel j'ai patrouillé jusqu'à trouver une chambre étroite dans un quartier marécageux à Etoudi où le bailleur voulait 23000 et exigeait 4 mois plus 2 mois de caution ce qui m'a coûté 138 000 donc il me restait 12000 fcfa comme intérêt et capital.

J'ai acheté dans une brocante un poste radio à 5 000 fcfa puis un seau à 1000 francs, un morceau de savon une serviette, une brosse à dent bref ! J'ai passé la nuit avec 700f fcfa allongé sur mon sac de vêtements à même le sol.

J'ai flippé comme jamais durant ma première nuit en me posant la question de savoir si j'avais fais le bon choix. Mais le matin en mangeant les beignets haricots, j'ai reçu ce mardi là deux programmations dans des mariages pour samedi et ces cachets m'ont permis de m'offrir un matelas, réchaud etc... maman ne savait pas que je n'étais plus là vu que je sillonnais la maison chaque jour pour trouver la faille de pouvoir lui dire que je suis parti. Cela a duré une semaine et demie pour qu'un matin je trouve le courage de lui présenter les reçus de mon bail. Elle est resté calme un moment puis m'a dit courage tu es déjà grand. J'espère que tu vas tenir.

J'ai appris par cette prise de décision le sens de la responsabilité, discipline de dépenses et surtout le sens de l'honneur à défendre face aux arriérés de bail. Chacun de nous a ce moment de peur face à certaines décisions. Mais si tu laisses le doute s'emparer de ton envie d'avancer tu ne sauras jamais quelles sont les potentialités de tes ailes car elles peuvent t'emporter plus haut que tu ne l'imagines.

Source: www.camerounweb.com