0

People: l'artiste K-Tino victime d'empoisonnement !

Video Archive
Mon, 28 Jun 2021 Source: www.camerounweb.com

• K-Tino révèle qu'elle a été empoisonnée lors d'une rencontre entre artistes

• Elle a eu la vie sauve grâce à son huile d'onction

• Elle met en garde les artistes contre l'empoisonneur dont elle connaît l'identité



L'artiste du Bikusti de son vrai nom Catherine Edoa Ngoa a échappé à la mort par empoisonnement la semaine dernière. Cet incident grave, K-Tino l'a révélé dans un direct facebook.

"La femme du peuple" avoue qu'elle a été victime lors d'une rencontre avec les artistes. Aussitôt qu'elle a quitté la rencontre, elle a commencé par se sentir mal dans sa voiture, un mal du ventre atroce. Elle a eu la vie sauve grâce à l'huile d'onction qu'elle garde toujours sur elle.

"Pourquoi on veut empoisonner une vieille femme comme moi", se questionne-t-elle avant de se demander pourquoi il y a de l'empoidonnement dans le milieu du showbiz camerounais.

" La personne va gagner quoi en tuant les autres. Arrêter c'est comment. Tu meurs, tu laisses l'argent. Tu meurs, tu laisses la femme. Tu meurs, tu laisses le succès. Qu'est ce qu'on discute même", a indiqué l'artiste du Bikusti.

Elle révèle connaître la personne qui prend ce vilain plaisir à empoisonner les gens du showbiz et que si elle entend encore la mort par empoisonnement d'un artiste ou toute autre personne du milieu culturel, elle va "donner le nom de l'empoisonneur.

Elle met d'ailleurs la personne en garde et menace à son tour. "Mes anges qui m'accompagnent vont vous frapper d'aveuglément et de mort. Chers artistes, entre nous il y a le poison. Faites vraiment attention, même le micro que vous prenez pour chanter', déclare-t-elle dans la vidéo ci-dessous!



Le 10 juin dernier l'homme d'affaires Didier Ndi-Samba a accusé l'artiste de l'avoir escroqué.

La chanteuse K-Tino accusée d'avoir escoqué 19 millions à Didier

L'affaire secoue la toile. Avec preuves à l'appui, le magnat très caché du monde des affaires Didier Ndi-Samba sort du silence et déballe sur sa page facebook, la supercherie que tente de lui faire avaler de force la chanteuse K-Tino.

Il accuse la chanteuse et danseuse du Bikusti de l'avoir escroqué 19 millions au nom des clips qu'elle prépare. En effet, tout est parti d'un projet muscial que lui a présenté K-Tino.

A en croire le post de Didier Ndi-Samba, une somme de 4.500.000f a été débloquée dans un premier temps à l'artiste pour la réalisation d'un maxi single. Au finish, "aucun son n'a été livré'", précise-t-il avant d'ajouter qu'il a par la suite donné une extra somme de 3.265.000f toujours pour le dit projet. Jusqu'ici tout va bien pour l'homme d'affaires.

Mais sa tension a commencé à monter lorsqu'il apprend via les réseaux sociaux que la chanteuse demande encore des soutiens pour les mêmes sons.

"Un père est resté calme. 19 millions dépensés en 3 mois et perdus sans broncher... c'est la famille !, no stress !. Maintenant vous écrivez sur internet que vous avez mes cinq titres prêts et que vous cherchez des soutiens ?. Donc, l'eau qui dort ne vous effraye pas ?,écrit-il en mettant en garde K-Tino pour sa manoeuvre.

En effet, Didier Ndi-Samba est connu comme un monsieur très discret en même temps très actif dans la diaspora. Mais cette affaire d'escroquerie le fait sortir de ses gongs. Il donne un ultimatum à K-Tino et ses complices. "Un chap père vous laisse jusqu'à demain pour entendre raison et supprimer vos histoires là. Internet c'est pour nous tous, ne l'oubliez pas !", a-t-il écrit en concluant qu'un artiste d'Etat qui vole comme les Hommes d"Etat, ce n'est qu'une logique au pays des dirigeants voleurs et braqueurs".

Face à ces accusations, l'artiste K-Tino n'a pas encore réagi. Didier Ndi-Samba lui donne jusqu'à ce vendredi 11 juin pour rétablir la vérité sur le financement de ses clips.

K-Tino n'est pas très appréciée dans la diaspora pour son soutien au chef de l'Etat Paul Biya. Ses concerts ont à maintes reprises été boycottés, soit elle est interdite de scènes. Cette affaire a suscité des réactions dans le clan de la BAS.

A la suite de cette déclaration, il a été révélé que c'est plutôt Didier Ndi qui utilisait K-Tino pour arriver à ses fins



Quand Didier Ndi Samba payait K Tino pour retirer les noms des maires de sa chanson

C’est un nouveau rebondissement dans l’affaire qui oppose désormais la super star du Bikutsi K Tino au Label Motbinama International Records. Alors que le proteur du label accuse la chanteuse et danseuse du Bikusti de l’avoir escroqué 19 millions au nom des clips qu’elle prépare. K-Tino vient de riposter violemment en accusant à son tour le label que dirige le fils de l’ancien maire de Metet.

Selon K-Tino, qui s’est confié à Cedric Manga, « je suis une grande amie de la famille Ndi Samba ». Elle affirme également avoir perçu de l'argent de Didier Ndi Samba pour le projet Watafufu Remix et non Watafufu original. Selon l’auteur de Ascenseur, les exigences de Label Motbinama International Records étaient clair : « faire disparaître les noms de Yoki Onana, Lucas Owona et Amazone de la chanson originale. Il était alors question pour Ktino de repartir sur paris en France pour refaire Watafufu Remix sans les Noms cités plus haut.

Surprise

K-Tino dit avoir été surprise qu’au moment où elle preparait encore son voyage pour Paris, elle se rend compte qu’un matin la version originale de Watafufu est en circulation sur toutes les plates formes Label Motbinama International Records chose qu'elle prendra très mal car c'était pas cela la base du contrat qui la liait à ce label.

La Reine mere du Bikutsi très remontée accuse Didier Ndi Samba de filouterie. selon elle Label Motbinama International Records perçoit de l'argent de revenus de Watafufu. La championne du monde du Bikutsi entend d'ailleurs saisir les juridictions. Elle nie meme d’etre une proprieté du Label Motbinama International Records qu’elle accuse encore de s’être servi de son image pour se faire un nom.

Source: www.camerounweb.com