0
Entertainment Fri, 8 May 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Richard Bona va panser les plaies des victimes du massacre de Ngarbuh

Le célèbre bassiste a sorti un single ce vendredi 8 mai 2020, et a annoncé dans un live sur sa page Facebook, que les fonds générés par sa distribution, seront remis à cette association du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, créée dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

Entre l'artiste camerounais Richard Bona et le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), le courant passe plutôt bien. Le célèbre bassiste basé aux États-Unis a annoncé au soir jeudi 7 mai 2020, qu'il solliciterait le MRC à travers son programme Survie-Cameroon-Survival Initiative (SCSI), pour l'aider à gérer une aide financière qu'il a promis d'envoyer aux victimes des massacres de Ngarbuh (Nord-Ouest).

Pour ce faire, il a sorti ce vendredi 8 mai 2020 un single intitulé "Ngarbuh", disponible sur les plateformes de téléchargement. Les fonds générés par sa distribution seront entièrement reversés pour le financement de cette noble cause.

«Une grande partie de la recette de ce morceau +Ngarbuh +, ira au Cameroon Survival parce que je les ai vus à l'acte. Je n'ai jamais eu à appeler le Pr Kamto de ma vie. Je vais trouver son téléphone et je vais l'appeler, s'ils peuvent m'aider à prendre ces fonds et aller soutenir ces familles affectées par cette fusillade", déclare "Ninja".

A travers ce single, il exprime également son indignation de ce drame perpétré le 14 février 2020, par les forces de défense et de sécurité camerounaises. Non sans remercier L'ONG Human Rights Watch, qui a contribué à dévoiler les preuves accablant les commanditaires de ces massacres.

«Ma manière de m'indigner, c'est qu'on n'oublie pas. J'utilise la plateforme sur laquelle je suis le plus habile qui est la musique. Je fais cela parce que lorsque je suis touché, je laisse mon cœur parler. Je ne peux pas m'empêcher de le faire. Je ne sais pas me taire, et j'utilise la musique pour dire ce que je pense", s'épanche-t-il.

Richard Bona avait répondu à un appel à générosité lancé par le SCSI dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 et avait fait un don de 5000 dollars US pour aider le MRC dans son initiative.

Source: cameroon-info.net

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter