0
Entertainment Wed, 24 Jun 2020

Sérail: voici les nouvelles de Brenda Biya depuis Etoudi

Face aux diverses injures poignantes et intrigantes dont est souvent victime Brenda Biya ; la fille cadette du couple presidentiel, sans parler de la maladie rare dont elle souffre, il est clair que des moments d’attention et d’affection sont comme de l’or quand elle réussi à en trouver. Surtout lorsque ça rime musicalement parlant entre un artiste camerounais et son style musical de prédilection qu’est le Rap/Hip-Hop

ONE LOVE est ce rappeur camerounais qui a réussi à pénétrer le cœur de la jeune Brenda Biya. En effet, la jeune ado de 23 ans a posté il y a quelques heures sur sa page officielle un extrait de la mélodie que lui a dédié l’artiste musicien. Dans ses textes, il résume en moins de deux minutes “la vie de luxe” que n’a pas demandé à avoir la fille du président ; il met un accent flash sur sa maladie, sa situation actuelle mais aussi sur la belle personne physique que représente cette gamine. Nous vous proposons ici un extrait du morceau

“Je te parle de Brenda Biya en te précisant qu’elle n’a pas choisi de naître dans cette famille …Qu’elle n’a pas choisi de ne pas connaître la famine. De rien, elle est si belle, si naïve, Elle est si frêle mais aussi malade…/…

Un focus sur One love: qui est-il?

De son vrai nom, Stève Roland Etogo Akpe plus connu sous le pseudo de One Love, est un artiste musicien/rappeur camerounais qui s’est fait découvrir en 2003 lorsqu’il participe au Concours National de la Chanson Mutzig organisé par les Brasseries du Cameroun, par cette compétition, il en ressort lauréat et décolle sa carrière progressivement.

Il enchaîne avec des titres très poignants et se classe parmi les rappeurs engagés et moralistes. Le 10 Février 2020, alors que le Président Paul Biya annonce une gratification d’environ 500.000 emplois qui sera faite aux jeunes camerounais, l’artiste va porter la voix très haute pour remettre en doute ce projet du président. En 03 minutes, le jeune rappeur va se montrer très franc et direct envers le chef de l’état par ces quelques phrases:

« Les jeunes filles qui se prostituent sont dans les 500 000 emplois, les chauffeurs de taxi et de motos, voilà les 500 000 emplois, les jeux de mise qui prolifèrent voilà les 500 000 emplois »

One love poursuit en disant que « Pour réussir à un concours dans ce pays il faut avoir un parrain, il faut connaitre tout le monde, il faut être proche du gouvernement ». Avant de déplorer le fait que le concours le plus accessible soit celui du recrutement miliaire.

Qu’à cela ne tienne, Brenda Biya doit sûrement éprouver un sentiment de réconfort par ces paroles douces qui ont su la définir et définir sa vie de “princesse “, en ces temps orageux qui secouent la République…

Source: newsclic.info

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter