0
Entertainment Tue, 29 Jun 2021

Sextape: le casting serré pour des orgies au Cameroun

Les vidéos à caractère érotique circulent en boucle sur la toile. Au générique des célébrités et des anonymes.

« Le journalisme mène à tout ». L’affaire Martin Camus Mimb vient de donner toute sa pertinence à cette expression. La vidéo érotique tournée dans le bureau du patron de RSI révèle l’une des réalités d’un phénomène qui met en scènes stars et anonymes au Cameroun. « Les premiers, tout comme les seconds, sacrifient trop à Vénus et ont commencé, consciemment ou non, à le faire savoir dans la grande agora qu’est Internet », tel que le fait constater Hans Assoumou. Dans ses réflexions, le sociologue considère que si le cas Martin Camus Mimb défraie aujourd’hui la chronique, il ne faut pas oublier que d’autres célébrités ont été ou sont encore impliqués dans des scandales similaires. Yolande Bodiong, la DG de SUN Plus TV a vu ses nudes « accidentellement » tourner en boucle dans un groupe WhatsApp la semaine dernière.

Pour se défendre, la concerné a expliqué que son téléphone avait été volé et que c’est ainsi que ces images intimes se sont retrouvées sur la place publique. Comme celle de Yolande Bodiong, la sextape de Clinton Njie s’était accrochée à une erreur de manipulation du téléphone du footballeur camerounais. Clinton Njie et sa partenaire s’étaient mis en scène en juillet 2019.

Le 15 novembre 2017 apparaissait Vincent Sosthène Fouda, homme politique dans une posture pour le moins étrange, voire troublante. L'affaire fait grand bruit dans les réseaux et les médias traditionnels à telle enseigne que la chaîne de télévision privée Vision 4 en a fait largement écho. Et puis, il y a l’affaire déclinée en « Foot, sexe, argent ». Dans un livre en décembre 2016 aux Éditions du Moment, Nathalie Koah, l'ex de Samuel Éto'o, raconte le chantage à la webcam, les photomontages dégradants. On l’aura compris : l’ancienne hôtesse de l’air dit comment, sans son consentement, des images très osées d’elle ont été publiées à la suite de sa séparation d’avec l’ancien capitaine des Lions indomptables mû (selon la jeune écrivaine) par une volonté de l’humilier.

Inconnus

Dans ce tableau, le scandale le plus récent vient de Nkongsamba (région du Littoral) où, le 24 juin dernier, un homme a publié les images de son épouse en compagnie de son amant. On n’oublie pas les scènes tournées en mars 2021 par des élèves du Lycée bilingue de Kribi (région du Sud) où un montage vidéo présentait très explicitement 14 apprenants dans un registre très cousin de la pornographie.

En septembre 2020, un enseignant du Cetic de Kombo Laka (à Meiganga dans la région de l’Adamaoua) est accusé d’avoir publié une vidéo tournée le 8 mars 2020. Le document le montrait dans ses ébats sexuels avec une jeune dame
Source: Intégration