5

Sexualité: mariée à un Gabonais, K-Tino 'insulte' la virilité des hommes camerounais

Sun, 11 Oct 2020 Source: Actu Cameroun

La star du Bikutsi a fait cette déclaration sur les antennes de la Crtv, le média public.

Ce vendredi 9 octobre 2020, l’artiste K-Tino est en vitrine dans l’émission Cameroun Feeling diffusée sur la Crtv. Elle profite alors de la tribune pour parler un peu de son mari. « J’ai une très grande famille au Gabon. J’ai ma belle-famille ici au Cameroun. Mon mari vient ici, mais je ne sais pas pourquoi les gens s’intéressent à mon mari. Mon mari est d’abord un bel homme, quand il couche même une femme c’est ma face qu’il voit ».

A la question de savoir pourquoi est-ce qu’elle a épousé un gabonais au lieu d’un camerounais, elle informe que les camerounais qu’elle a connu présentaient un problème de performance. « On est marié légalement, monogamie. J’envoie le message à toutes les femmes qu’elles perdent seulement le temps. Mon mari gabonais est viril. Je suis désolé, je n’ai pas vu de camerounais virils. Il est doux et effacé », souligne cette dernière lors du programme.

En l’espace de quelques mois c’est la deuxième fois que l’artiste est au-devant de la scène. Le 20 mai 2020, la reine du Bikutsi, appelait le couple présidentiel camerounais à la rescousse dans une vidéo entièrement en langue Mfang-Beti. Elle exhortait Paul et Chantal Biya à arranger le secteur musical camerounais qui selon ses mots : « est entrain d’aller vers sa chute ».

« Ca fait 35 ans que je fais la musique mais je n’ai pas de maison (…) j’exhorte le père et la mère à regarder ma situation car sous d’autres cieux les artistes de mon niveau bénéficient des dons et des maisons mais moi je n’ai jamais rien eu », avait-elle indiqué dans la vidéo en question.

Source: Actu Cameroun

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.