2

Une chanteuse camerounaise parmi les 100 acteurs politiques influents aux USA

Micheline Ewang 111 Elle s’appelle Micheline Ewang.

Wed, 18 Aug 2021 Source: www.camerounweb.com

Elle s’appelle Micheline Ewang.

Elle est chanteuse et compositrice camerounaise basée aux États-Unis d'Amérique.

Elle figure parmi les 100 acteurs politiques les plus influents du pays.

C’est le grand magazine américain et espagnol WASHINGTON CAMPOL qui a publié l’information. Cette reconnaissance fait suite aux travaux de la dynamique chanteuse de jazz lady pour son plaidoyer pour une paix durable au Cameroun.

Après sa reconnaissance, Micheline Ewang a exprimé une gratitude particulière à Penda Ekoka mort il y a quelques jours, Maxi Mbe, Dr Vanessa, Alice Kom, Mota Mammadou et Fabrice Lena, faisant remarquer que leurs travaux ont contribué à faire d'elle ce qu'elle est aujourd'hui.

« Cette reconnaissance signifie beaucoup pour moi, car cela m'amène à la table haute où je peux toucher plus de gens. C'est ce dont j'ai besoin pour que ma voix soit entendue dans des endroits stratégiques », a-t-elle déclaré.

"Cela", a-t-elle ajouté, "est un signe qu'ils m'écoutent depuis 5 ans et que nous sommes plus proches de la victoire et même très proches d'un dialogue inclusif".

Pour Micheline Ewang, la distinction qui fait d'elle la première camerounaise à figurer dans la catégorie est une autre motivation pour elle à redoubler d'efforts dans le plaidoyer politique et d'apporter des changements dans son pays.

Micheline Ewang, n’a pas manqué d’évoquer la crise anglophone et la mauvaise gouvernance. « … la fin de cette crise ainsi que de la mauvaise gouvernance ».

Certains des efforts de Micheline Ewang incluent le plaidoyer, s'associant à beaucoup d'autres pour libérer certains prisonniers politiques au Cameroun.

Micheline Ewang

Micheline Ewang se tient aujourd'hui aux côtés de nombreux autres militants des droits humains pour lutter pour des réformes politiques. Grâce à ses travaux, Ewang a brisé les frontières car ses travaux de plaidoyer ont vu le jour dans des pays comme la Colombie, le Honduras, le Mexique, la Guinée Conakry, le Congo et plus encore.

Parmi ses nombreuses reconnaissances figure celle de l'ONGEL, une organisation nationale pour les groupes ethniques libéraux basée en Colombie.

Son ambition principale reste de permettre au Cameroun de s'élever dans tous les domaines, en recherchant la bonne gouvernance et le respect des droits humains.

Elle a également été un acteur clé de la campagne contre la torture et d'autres atteintes aux droits humains au Cameroun prétendument perpétrées par les forces de sécurité.

Source: www.camerounweb.com