1

Un Togolais revendique la paternité du Makossa, rythme musical attribué aux Douala du Cameroun

Lire l'article

Comment: Re: Un Togolais revendique la paternité du Makossa

Auteur:
Dr KINGUE
Date:
2020-11-12 11:04:02
Commentaire de:
Un Togolais revendique la paternité du Makossa, r

M. AKUESSON doit savoir que c'est NELLE EYOUM qui a créé le Makossa juste après la deuxième guerre mondiale (autour de 1950). M. AKUESSON qui a produit plusieurs musiciens camerounais parle des années 60-70. Encore un imposteur! Je pense que les Dualas devraient défendre au quotidien leur culture. Les Camerounais devraient aussi se cultiver un peu plus. Quand des ignorants osent écrire que l'Ambas-Bay est né à Yabassi, cela fait rire car c'est une musique qui existe à Douala depuis les années le début la fin du 18ème siècle et qui a été reprise par plusieurs artistes avant SALLE JOHN. Elle était jouée pendant toutes les fêtes dualas, à commencer par le NGONDO. SALLE JOHN a appris cette musique à Douala où il a grandi et non à Yabassi.
Pour terminer, les Camerounais doivent également savoir que ce qu'on appelle aujourd'hui "l'assiko" est aussi né à Douala. On l'appelaut "ASHIKO". Jean BIKOKO a appris ce rythme à Douala où il a travaillé pendant longtemps. C'est justement à cause du Makossa que les Sawas ont abandonné l'ASHIKO, trouvant le makossa plus rythmé. BIKOKO qui aimait l'Ashiko a continué à le jouer et l'a vulgarisé dans le Nyong-et-Kellé et la Sanaga-maritime.

Cet article est fermé aux commentaires.

Dr KINGUE on Nov 12, 2020 11:04
Re: Un Togolais revendique la paternité du Makossa