0

8 mars: l'histoire d'une Camerounaise qui a perdu trois bébés à cause de la violence conjugale

Femme Violentee La femme a perdu plusieurs bébés

Tue, 8 Mar 2022 Source: N'zui Manto

En couple avec un homme, cette jeune camerounaise se 22 ans a eu le cran de partager son histoire, ce 8 mars, à l'occasion de la journée internationale de la femme. Une histoire très triste que plusieurs autres femmes vivent au Cameroun et en Afrique. Battue régulièrement par son mari même quand elle est enceinte, cette jeune dame n'en est pas morte comme plusieurs autres victimes des violences conjugales. Elle, a perdu 3 grosses. Elle narre son histoire que la rédaction de CamerounWeb vous propose.

---



"J'ai 22 ans et ai rencontré le père de mon fils quand j'étais encore très jeune a 17ans. À cet âge je n'allais plus à l'école faute de moyens.

Après 2ans de relation je me suis installée avec lui à cause de la grossesse puis 2 mois après il s'est mis à me battre quotidiennement ce qui a eu un incident sur l'enfant née prématurément qui plus tard est morte.

Malgré l'enfer que je vivais nous avons eu un enfant qui avait réussi à échapper au même sort que l'autre. Quelques mois plus tard alors que j'étais à nouveau enceinte, un soir du 20 décembre 2021 je me trouvais au comptoir de la boutique qu'il avait ouverte il est arrivé puis s'en est violemment pris à moi en me frappant comme d'habitude prétextant qu'il m'avait appelée et je lui avais pas répondu. L'enfant que je portais est lui aussi mort.

Ne pouvant plus supporter ces violences je suis partie de chez lui après avoir trouvé une chambre en location. Il m'a appelée aujourd'hui pour me dire que notre garçon était malade je me suis rendue chez lui et lui ai demandé pourquoi n'avait-il pas emmené l'enfant à l'hôpital ce qui ne l'a pas plut et il s'est mis à nouveau à me frapper promettant qu'il allait me tuer.

J'aimerais lui porter plainte mais n'ai pas de moyens. Je n'ai pas de père et ma mère est pauvre aide-moi stp j'ai peur pour ma vie"

Auteur: N'zui Manto