0
MenuWallOpinions
Articles

Affaire Alain Foka: une importante lettre arrive sur le bureau du journaliste de Rfi

Video Archive
Wed, 13 May 2020 Source: Martin Tajo

LETTRE AU GRAND FRÈRE ALAIN FOKA PAR GUIVIS ZEUFACK

Grand frère, tu le sais mieux que moi que la neutralité n’existe pas en communication. Au regard de ton altitude et de ton amplitude sur le paysage médiatique mondial, tu le sais mieux que quiconque.

Pendant longtemps, tu as été silencieux, indifférent ou neutre sur les sujets d’actualités de la République Très Très Démocratique du Gondwana. Si ma mémoire est bonne, je me souviens que très récemment, ton confrère et petit frère Boris Bertolt t’a interpellé pour ton silence non seulement sur la crise du NOSO, mais aussi sur d’autres sujets qui meublent la vie politique au Gondwana. Même, après cette interpellation, tu es resté cohérent comme d’habitude.

Grand frère, je me souviens encore qu’il y’a de cela quelques années, tu étais l’invité d’équinoxe télévision, plus précisément à l’émission la vérité en face (face à trois journalistes). A cet effet, un des journalistes t’a posé la question de savoir si RFI n’est pas une officine pour détruire l’Afrique au regard de ses gros titres au quotidien sur l’Afrique. Tu as répondu par la suite que la rédaction centrale de RFI était constituée d’une trentaine de journalistes, qui sont tous, ressortissants de 28 pays au monde. Et, tu as poursuivi en précisant que la radio du monde n’avait aucune volonté de casser l’Afrique. La liste de mes souvenirs sur tes actions dans ta surface de réparation est exhaustive. Lesdits souvenirs laissent transparaitre ta neutralité ou ton indifférence sur les sujets relatifs à la vie politique du Gondwana.

Le fait d’être neutre traduit que tu n’es ni pour Voltaire, ni pour Rousseau ; ni pour Césaire, ni pour Senghor ; ni pour la gauche, ni pour la droite. Grand frère, ta neutralité, revient à dire aux uns que vous avez raison et aux autres que vous n’avez pas tort. C’est bien ! Car la neutralité a plusieurs vertus à l’instar de :

-La sagesse de la prudence ou la prudence de la sagesse

– La neutralité te préserverait de l’affrontement et de la vengeance

- Elle est le gage de ta crédibilité.

Si tel est ton cas, tant mieux ! Cependant, il ne faut surtout pas oublié qu’en même temps que la neutralité t’éloigne des affrontements, autant elle permet à l’injustice de prospérer davantage au Gondwana.

En passant, être neutre en situation d’injustice traduit en filigrane qu’on a choisi le côté de l’oppresseur.

Malgré ta neutralité sur les questions de la vie quotidienne d’une part et ta distance par rapport au Gondwana (6000km) d’autre part, le Directeur de l’observatoire des médias de cette République Très Très Démocratique (expression très chers à Mamane de RFI) t’a scruté et a passé au scanner ta dernière émission ( le débat Africain du 10 Mai 2020) sur les antennes de la radio à sept milliards de voisins afin d’écrire à ta hiérarchie pour dénoncer non seulement que cette émission était déséquilibrée, mais aussi et surtout pour montrer à sa hiérarchie, voir même à sa très haute hiérarchie ô combien il est très vigilent !

De plus, il a aussi profité de cette occasion pour fustiger ta « proximité sociologique » avec un leader ou une communauté ethnique.

Il y’a quelques mois, tu as entendu le cri de détresse des habitants d’un quartier du Gondwana (Ngouache), tu as utilisé ton précieux temps et ton carnet d’adresse pour apporter un soutien considérable à ces nécessiteux. Dès ton retour à paris, tu sais ce qui s’est passé par derrière. Et le Maire très très élu de cette localité du Gondwana a tenu des propos pas du tout catholiques encore moins protestants envers ta modeste personne.

Pour une fois de ta vie, tu as expérimenté le quotidien du Gondwanais lambda. Ah oui ! C’est de cette façon que notre Gondwana fonctionne. Voici encore un privilégié fils du Gondwana qui s’interroge sur ton professionnalisme au point d’écrire à ta hiérarchie. La question que je me pose est la suivante : VAS-TU QUITTER AU MOINS POUR LA PREMIÈRE FOIS LA TRANQUILLITÉ ET LE CONFORT DE TA NEUTRALITÉ POUR DESCENDRE DANS L'ARÈNE ? JUST WAIT AND SEE.

En passant grand frère, il ne faut surtout pas oublier de regarder la revue de la presse made in Gondwana du 13 Mai 2020.

Ton petit frère Guivis du Gondwana !


Auteur: Martin Tajo

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.