0

Affaire Camus: le prédateur s3xuel Wilfried Eteki décrit la scène

Wilfried Eteki Martin Camus Mimb Sextape Ok Wilfried ETEKI est le chasseur de nos enfants qui les livre aux partouzans pédéralistes

Sun, 20 Jun 2021 Source: Zona Coker

L'activiste camerounais Zona Coker revient sur le rôle joué par Wilfried ETEKI dans la réalisation de la sextape dans le bureau de Martin Camus Mimb. Il affirme que "Wilfried ETEKI est le chasseur de nos enfants qui les livre aux partouzans pédéralistes de la république anustocratique du royaume de l'enfer".

Nsang Nkong déclare au cours d'un entretien à la CRTV, chaîne nationale que: "le seul instrument de l'acte sexuel qu'on doit juger c'est la virilité d'un homme." Voilà donc pourquoi il piège souvent ses victimes jusqu'à sa chambre ou dans son bureau, croyant que celles-ci en apercevant son énorme MINTOUMBA voudront goûter ça. Au Cameroun, Il se dit qu'ils droguent même leurs victimes pour arriver à leur fin. J'attire votre attention sur le fait que dans cet échange, Le prédateur sexuel est entrain de nous décrire une de ses premières scènes de crime qui ressemble étrangement à cette décrite par IDE DEUMAGA qui a eue lieu à l'hôtel Méridien de la porte maillot à Paris. Un serial criminel ne change pas son mode opératoire tant qu'il ne sent pas que les enquêteurs sont sur ses traces. Une fille ne se retrouve pas à poil dans une chambre et sur un lit avec un homme en érections pour ensuite lui faire comprendre qu'elle ne peut pas coucher avec un handicapé. Elle avait été piégée pour se retrouve seul avec lui dans cette chambre. Il lui a sûrement proposée de l'aider à faire ses devoirs. Regardez la colère qui l'habite encore aujourd'hui à cause d'un rejet qui date de plusieurs décennies, quelque chose de normal que vivent presque tous les hommes, pas seulement les handicapés. Même le fait d'avoir une femme et des enfants n'a pas baissé sa colère.

L'homme en plus d'être arrogant et impulsif est physiquement très violent comme le témoigne une de ses victimes qui dit qu'il bagarrait avec elle et l'a même poussé hors de la voiture à l'arrivée, tellement il était énervé contre elle. Le prédateur sexuel digère mal le rejet et ne connaît pas que que le NON d'une femme veut dire NON. Il nous parle de sa souffrance d'homme vivant avec le handicap, que qui ne souffre pas sous le régime de BIYA BI MVONDO ? Son handicap a plutôt été un avantage par rapport à d'autres à qui les gens de Yaoundé demandent le « DROIT DE FESSAAGE » en plus de l'adhésion à la secte satanique. Certains étaient même obligés de fuir le pays s'ils refusaient. Facebook n'est peut-être pas le tribunal comme disent certains, mais depuis des années, aucun dossier n'atterrit au tribunal de Yaoundé sans être au préalable traité sur Facebook. Le pouvoir de Facebook est d'ailleurs le seul à bousculer Yaoundé quand il se mobilise sur un sujet et le seul qui leur fait peur, les médias locaux étant pour la plupart payés pour être à leur service. Malheureusement, certains n'ont pas encore compris que les temps ont changé, que le peuple grâce à Facebook est entrain de reprendre le pouvoir. Les FACEBOOKEURS ayant donc mené leurs enquêtes pour trouver la vérité derrière la version mythomane que le collectionneur de trophées sexuels nous a servie sur son crime, nous savons désormais qui est le troisième homme présent sur le lieu du crime.

Wilfried ETEKI est le chasseur de nos enfants qui les livre aux partouzans pédéralistes de la république anustocratique du royaume de l'enfer. Leur ami Serge TAMBA nous apprend que ça s'appelle FAIRE DU CASTING et que la victime Malicka n'a été qu'un mauvais casting pour eux. Qu'est-ce qu'on ne va pas entendre dans ce pays? C'est aussi le chargé de CASTING ETEKI qui achète la drogue du violeur et l'alcool qui mettent nos enfants en condition de soumission à leurs bourreaux et qui devient le photographe-cameraman pendant les viols. Il s'avère donc que le collectionneur de trophées connaît très bien le réalisateur de sextape puisqu'ils ont le même GOUROU; le tout-puissant et sombre ADRENALINE, leur financier et protecteur qu'on trouve dans tous les dossiers PARTOUZANS et PÉDÉRAUX du ROYAUME DE L'ENFER. J'avais entendu que ce dernier avait choisi de protéger son ami qui avait sexuellement abusé de son fils alors gamin en EUROPE. Dites-lui de limiter sa manipulation sur Paul CHOUTA avec ses complices de Yaoundé. Ce qu'il a fait NK ne va pas se répéter sur MB. Le tour-ci on va protéger nos enfants. Y'en a marre, le CAMEROUN n'est pas votre bordel. Vous allez respecter la femme camerounaise ou vous irez créer votre ROYAUME DE L'ENFER en CÔTE D'IVOIRE chez celle que votre GOUROU a épousée.

Il y a des combats qui doivent réunir les camerounais peu importe qu'ils soutiennent le parti au pouvoir, l'un des partis d'opposition ou qu'ils soient juste guidés par leur conscience comme moi. Voilà pourquoi j'applaudis l'engagement de Mariane E-Simon sur l'affaire Malicka et sa position sur l'acte posé par Laurent GBAGBO à l'aéroport. La femme noire est clairement ciblée par la FRANCE-AFRIQUE qui veut réduire la démographie africaine pour s'accaparer de nos ressources. Quand ils ne passent pas par les vaccins, ou des médicaments, ils passent par les hommes qui ne comprennent pas que les premières victimes de leur trahison contre les femmes noirs qui sont leurs véritables piliers seront eux les émasculés de demain. Alors que MISSIÉ MAKRON fait son show avec Paul BIZMUT en FRANCE et que GBAGBO qui prétend appartenir à L'AFRIQUE divise les africaines avant même son retour en CÔTE D'IVOIRE, leur complice WHAT-A-RAT est entrain de légaliser l'homosexualité au parlement ivoirien. La femme Africaines ne peut plus laisser ces hommes réduire son travail à néant. Je remercie aussi Germaine Bilogue qui s'est prononcé dans une publication.

Pas de fine bouche dans mon combat, là où c'est bon, je prends. Je soutiens donc également l'initiative de NIAT Barrano de boycotter tous les artistes qui ont publiquement soutenus le collectionneur des trophées sexuels. Aux femmes victimes de ce pervers, je dis que vous n'avez plus d'excuses, Nathalie KOAH a combattu GOLIATH toute seule et sous l'acharnement de certaines parmi vous. Elle était seule contre tous et elle a tenu bon. Le Camerounais d'aujourd'hui n'est plus celui de 2014, vous ne serez pas seul dans votre combat. Ce réseau doit être démantelé. Même le proxénète en chef devrait être ciblé par la BRIGADE ANTI-SARDINARDS, sans violence bien-sûr. Il faut juste chanter son nom devant les hôtels où il loge avec des banderoles et des pancartes montrant ses histoires de mœurs et celles de ses protégés pour que le monde entier découvre la face obscure cachée du personnage. ABIM TÉ !


Wilfried_Eteki_Martin_Camus_Mimb_PSG

Auteur: Zona Coker
Related Articles: