0

Agression de Roger Chantal Tuile: le coup de pub d’une biche aux abois?

Chantal Roger Tuile Une chose est sûre, le fin mot de cette histoire ne saurait tarder

Fri, 20 Oct 2017 Source: absholding.net

Selon les informations disponibles, le Directeur de publication du journal La Tribune De L’Est, Roger Chantal TUILE aurait été victime d’une agression dans la nuit du 19 au 20 octobre 2017, à son domicile à Yaoundé au quartier Biyem-Assi.

A quelques jours du procès dans lequel il devra répondre devant la justice des accusations portées contre le Directeur Général de la CNPS, Roger Chantal Tuile se rappelle au bon souvenir des Camerounais, qui semblaient déjà avoir jeté ses multiples déclarations aux oubliettes. Les informations à ce stade font état de ce que sa résidence et son véhicule ont été incendiés par ses bourreaux. Joint au téléphone par la rédaction de Le Quatrième Pouvoir, média numérique, il a pointé un doit accusateur sur le DG de la CNPS qui serait sans doute à l’origine de son malheur. « MEKOULOU veut me tuer. Il veut m’empêcher d’aller au procès lundi. Ils sont arrivés chez moi ce petit matin à 3h. 5 personnes lourdement armées avec des cagoules en tenue de soldats camerounais. Un a pointé l’arme sur moi, son acolyte lui a dit non pas encore, pas encore, avant de me lancer, c’est un dernier avertissement ».Rappelons que Roger Chantal TUILE était ces derniers temps, le supposé « dénonciateur » des « malversations financières », jusqu’ici imaginaires, du Directeur de la CNPS qui ont fait couler beaucoup d’encre et de salive. Le procès au cours duquel il est sensé présenter les preuves de ses accusations fallacieuses a lieu le lundi 23 octobre 2017.

Le très controversé Directeur de publication a-t-il trouvé un autre subterfuge pour attirer les projecteurs vers lui à l’approche de cette échéance ? Rien n’empêche de le penser. Ces déclarations jusqu’à présent ne permettent d’impliquer le DG de la CNPS d’aucune façon que ce soit. Il pourrait bien avoir lui-même embauché ces gros bras, histoire de donner plus de crédibilité à ses prochaines élucubrations.

Auteur: absholding.net