0

Au palais d’Etoudi, le perroquet de Chantal Biya

Tue, 18 Aug 2015 Source: Jeune Afrique

Mystérieuses, objets de crainte et de fantasmes, les résidences des chefs d'État et ce qu'y font leurs locataires ne laissent personne indifférent. Deuxième article d'une série en 15 épisodes.

Lorsque, en 2012, Dicko Toké perd la vie entre les puissantes mâchoires d’un crocodile de trois mètres de long, les Ivoiriens redécouvrent ce qui est encore l’une des principales attractions touristiques de Yamoussoukro. Le « vieux » soigneur, qui a veillé sur les animaux et animé le lac aux caïmans situé à l’entrée du palais pendant plus de trente ans, avait été recruté par Félix Houphouët-Boigny.

Le président aimait lui aussi venir nourrir ses crocos, arrivés jeunes du sud de la Côte d’Ivoire, mais aussi du Cameroun et du Mali – cadeaux de chefs d’État. D’autres palais ont eu, et ont encore, des locataires surprenants.

Auteur: Jeune Afrique