0

Que cache l'église catholique sur la mort des prêtres et des évêques?

éveques Cameroun Archives

Thu, 8 Jun 2017 Source: Remy Ngono

Un autre prêtre de l' église catholique vient de trouver la mort dans des conditions suspectes au Cameroun. Le Père Augustine NDI a été découvert mort ce mercredi dans sa chambre, alors qu'il ne présentait aucun signe de fatigue ou de maladie. En service dans la paroisse de la localité de Nguti, région du Sud-ouest, jeune et dynamique, ce prêtre était reconnu acerbe contre le régime de BIYA dans ses homélies.

Le cataclysme continue au sein de l'église catholique. On ne sait toujours pas comment et qui a tué l' abbé DJAMA qui a été trouvé mort dans sa chambre comme Père NDI, ni Monseigneur BALLA dont le corps a été retrouvé dans l'eau. Ni l'église catholique, ni les pouvoirs publics ne communiquent. Silence radio.

Dans un pays normal, le Procureur de la République a le devoir de donner des points de presse de façon régulière et de communiquer les résultats d' autopsie qui détermineraient si c'était un assassinat, un suicide ou une mort naturelle. Mais au Cameroun, les reptations lascives des enquêtes ménopausées finissent toujours dans les poubelles éventrées de l' État et de l' église catholique au Cameroun.

Que cache t-on sur la mort des prêtres et des évêques au Cameroun ? Selon les fuites des résultats de l'autopsie, les organes génitaux de Monseigneur BALLA ont été mutilés. Son bras gauche a été cassé. Aucune goutte d'eau n'a été retrouvée dans ses poumons. Les signes de torture sont visibles sur son corps. Ses sandalettes ont été portées à l'envers. Conclusion, il ne s'agit aucunement d'une mort naturelle, ni d'un suicide par noyade.

Au plus fort du scepticisme ambiant, le Contre- Amiral de la marine camerounaise affirme que ses équipes ont repêché le corps de l ' Évêque à un mètre des profondeurs de l'eau, tandis qu'un pêcheur Malien jure que c'est lui qui a découvert le corps flottant au- dessus de l' eau et l'a attaché au pied d'un arbre avant d'alerter les équipes de sauveteurs.

Il est spectaculaire de voir le Vatican confirmer la mort de l' Évêque de manière prophétique, avant même qu'on ait découvert son corps. Tout comme il est curieux qu'au milieu de ces flots macabres, le capitaine de l' église catholique au Cameroun, Monseigneur Pioro PIOPPO quitte précipitamment le bateau, pour rejoindre un poste d' affectation en Indonésie. Où est donc passée la lettre que Monseigneur BALLA lui avait adressée en sa qualité de Nonce Apostolique et ambassadeur du Vatican au Cameroun ?

Voilà justement les conséquences des connivences problématiques entre les hommes de l' église et le régime qui fonctionnent tel un système de vases communicants. Monseigneur Pioro PIOPPO qui a des amis hauts placés à la présidence de la République, leur aurait transmis le brûlot dans lequel Monseigneur BALA dénonçait les réseaux homosexuels et pédophiles dans l'église jusqu'aux hauteurs alpestres des membres du gouvernement.

Dans le sillage de la Bible , tout le monde loue le dieu fric et les titres honorifiques. Monseigneur Joseph BEFE ATEBA s' était reconverti en BIYAlSME depuis qu'il avait été nommé Président du Conseil National de la Communication. Désormais , ses homélies consistaient à évangéliser les journalistes que BIYA est un prophète envoyé par Dieu au Cameroun. Comme le disait Charles BAUDELAIRE en 1864 : ? la plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu'il n'existe pas?.

Auteur: Remy Ngono
Related Articles: