4

CAN-Les Lions lancent-ils le Covid mystiquement aux équipes? Anne Féconde répond

PCRN Anne Feconde Noah Reponse Camerounweb Anne Féconde Noah

Tue, 25 Jan 2022 Source: Anne Féconde Noah

Jusqu'ici, aucun membre du staff ni joueur de l'équipe nationale du Cameroun n'a été testé positif au Covid depuis le début de la CAN 2021. Or, toutes les équipes présentes au Cameroun ont été touchée. Un fait qui suscite des accusations et des suspicions dont certaines parlent même des attaques mystiques. Anne Féconde Noah s'est intéressée à cette question.

---



"SUPPORTERS COMORIENS , JUSTICIERS CAMEROUNAIS , MEDIAS A CHARGE,GARDEZ UN MINIMUM DE PRUDENCE DANS VOS DÉCLARATIONS,N’EN FAITES PAS TROP.

Depuis la qualification des lions indomptables hier , une polémique indigeste et reprise par la presse à scandale, tente de jeter du discrédit sur notre équipe , et notre pays.

Les lions indomptables auraient-ils dû se laisser battre parce que le gardien principal de l’équipe des Comores a été testé positif au COVID où parce qu’un joueur a écopé d’un carton rouge ?

Si la réputation de quelques dirigeants en délicatesse avec la morale nous a précédés, ça ne saurait justifier que l’anathème soit systématiquement jeté sur le Pays , chaque fois qu’il y’a en face des frustrations légitimes ou pas.

Le football a des règles, l’une d’elle est que si un joueur écope d’un carton rouge il soit mis de côté. Lors des entraînements, ces hypothèses sont envisagées par les coachs, et les équipes sont préparées en conséquence.

En rappel, l’équipe du Gabon a livré un beau match face au Burkina Faso à 10 contre 11.

Elle a tellement bien joué que c’est aux tirs aux buts qu’elle a été éliminée a cause d’un penalty manqué. Jouer à 10 contre 11 n’est donc pas une exclusivité comorienne depuis le début de cette CAN.

Mais aussi, le seul Président qui a personnellement assisté à la cérémonie d’ouverture de la CAN est celui de L’union des Comores.

Il a été reçu avec fastes par le Chef de l’Etat Camerounais, que quelques mauvais perdants comoriens affublent de qualificatifs innommables sur ma page. Au cours de l’audience accordée à S.E Azali Assoumani le 11 Janvier dernier, l’on pouvait lire satisfaction et respect sur son visage. Cette audience apparaissait comme une amorce de collaboration fructueuse et futures.

Mais aussi, sa présence avant un match décisif démontrait que la simple participation de son Pays à cette compétition est une victoire pour Les Comores ont gagné en visibilité, en notoriété, Ils ont été une belle surprise durant cette fête du football.

Mais de là à sortir de la compétition en accusant le Cameroun d’avoir truqué les résultats des tests, comme si les seules équipes visées par des cas de COVID 19, sont les adversaires du Cameroun c’est trop grave pour être dit avec autant de légèreté. Ces insinuations avancées et reprises en chœur par certains Camerounais sont beaucoup trop graves pour être prises au sérieux, sans un début de preuve.

L’équipe des Comores a-t-elle fait preuve de Hemlé? oui. Il semble qu’elle avait un bon gardien, et qu’elle a donné du fil à retordre aux lions indomptables.

Les lions ont-ils remporté le match ? Oui.

Les règles du football ont-elles été violées ? Si oui, lesquelles exactement ?

Pour en revenir à la COVID que les lions indomptables lanceraient mystiquement aux autres équipes et aux tests en laboratoire ;

Il faut rappeler à toute l’Afrique qu’il n’y a pas longtemps, lorsque le président de la Fecafoot se débattait face à le mastodonte du football mondial, qui évoquait alors la COVID pour reporter la date de la CAN, nous étions tous d’accords. Nous étions prêts à gérer. Est-ce une surprise si des cas de COVID sont déclarés parmi les teams, ou alors ça deviendra crédible uniquement si des joueurs camerounais sont contaminés ?

Enfin, il est bon de rappeler au souvenir des frères de l’union des Comores, et ceux qui ont fait du Pdt de la fédération camerounaise de football l’auteur d’une mafia contre l’équipe des comoriens que ça prend du temps à un pays, peut-être même des décennies ou des siècles, pour offrir des joueurs de son acabit au monde.

Le Cameroun a toujours été un grand Pays de Football, les légendes se déchiffrent en dizaines. Roger Milla, Omam Biyick , le stoppeur de classe exceptionnel Song Bahanag , le << magicien >> Patrick Mboma , Mayer Etame etc. Cette liste est loin d’être complète.

La nouvelle génération fait déjà son chemin et c’est un acquis pour la mémoire collective de notre pays.

Le Cameroun va probablement gagner la CAN ou pas, parce que c’est d’abord un jeu, parfois on gagne, parfois on perd, mais quel que soit l’issue de cette compétition, prétendre que le Pays de ces héros non exhaustivement cités, dont l’expertise a été reconnue partout dans le monde, a besoin des grossières magouilles suggérées pour gagner un match, c’est un peu trop s’avancer.

Ce d’autant plus que ces accusations sont basées sur des impressions, des insinuations, et des analyses teintées d’émotion, SANS LE MOINDRE COMMENCEMENT DE PREUVE.

Bon vent aux lions indomptables pour la suite de la compétition".

Auteur: Anne Féconde Noah