0

L’arrivée de François Hollande comme celle de l’esprit saint sur les apôtres!

Opinion Icon1 Feature

Fri, 3 Jul 2015 Source: Franck Kemayou Njekoua

Depuis l’audience accordée à son excellence Christine ROBICHON, ambassadrice de France au Cameroun par son excellence Paul BIYA, président de la république du Cameroun, ça grouille dans les médias publiques camerounais (CRTV poste national, CRTV télévision nationale, Cameroun tribune). Une date, un évènement : vendredi 03 juillet 2015, le chef de l’Etat Français en visite officielle au Cameroun !

Au vu de toute l’effervescence qui se fait autour de son arrivée, on se croirait face à l’arrivée de la panacée de tous les maux dont souffriraient le Cameroun et les camerounais. « C’est un évènement! Non seulement elle renforcera les relations diplomatiques entre le Cameroun et la France, mais cette visite du président français au Cameroun est également une preuve de la crédibilité du président Paul BIYA sur le plan international » nous dit le Pr pascal Charlemagne MESSANGA NYAMDING, invité de François Marc MODJOM au journal de 13h sur le poste national le jeudi 02 juillet 2015.

Comme évènement, il s’agira bien d’un, vu qu’elle remonte à une dizaine d’année la dernière visite d’un chef d’Etat Français en terre camerounaise. A une période ou la sécurité de l’état camerounais est menacée, cette visite fixera les camerounais sur la qualité des relations franco-camerounais qui semblait, depuis la sortie médiatique de l’ambassadrice Christine Robichon en démenti du soutien de la France aux islamistes de BOKO Haram, délétère.

Si à l’horizon cette visite du président français au Cameroun semble inaugurer de nouveau jours pour les relations diplomatiques entre la France et le Cameroun, il Ya lieu de s’interroger sur les vrais mobiles de cette visite et surtout s’assurer que cette visite n’est pas un non évènement.

Arrêtons-nous d’abord sur:

la période de cette visite. Le président François hollande est à la tête de l’état français depuis le 06 mai 2012 et ce n’est qu’en 2015 à l’approche des élections présidentielles en France qu’il a choisi d’effectuer une visite officielle au Cameroun. Sans oublier que c’est à une période où les sondages en France ne lui sont plus favorables ; une période où la France est une cible privilégiée du terrorisme en Europe ; une période où la France est indexée dans la guerre que mènent les islamistes de BOKO Haram.

Le temps de la visite. Elle durera 6h (16h—23h). Le président français a préféré passer la nuit en Angola (ex colonie portugaise) que de la passée au Cameroun (Etat francophone).

En février 2015, le Cameroun a été victime d’un massacre de sa population des localités de FOTOKOL et de KOLOFATA, la France et la communauté internationale sont restés muettes. Par contre la Tunisie a été victime d’un attentat terrorisme des semaines plus tard(le musée de bardo) ou le pays a enregistré 21 morts. Le président français y a effectué une visite et y sera encore le 4 et 5 juillet 2015.

Le 20 mai 2015, fête national du Cameroun placée sous le signe du soutien aux soldats au front contre BOKO Haram, le président français est une fois de plus resté muet alors qu’à l’occasion de la commémoration de la supposée mort du djihadiste MOKHTAR BELMOKHTAR par Alger, le président François Hollande y a effectué une visite. C’était en juin 2015 !

Auteur: Franck Kemayou Njekoua