0

Course contre l'insecurite au Cameroun

Opinion Icon1 Feature

Tue, 4 Aug 2015 Source: Serge Espoir Matomba

A la suite des informations mises à la disposition du peuple camerounais dans la journée du 02 Août 2015 portant sur l'arrestation de 3 présumés kamikazes de Boko Haram, nous avons observé un vent de soulèvement de la plupart doutant de la véracité de l'information faute d'image.

Chose tout à fait normale. Saint Thomas, fidèle disciple du Jésus Christ à lui même douté sans l'avoir touché, de la résurrection de son maître. Nous relançons le débat sur la sécurité du peuple camerounais en portant des analyses pertinentes.

Le Cameroun traverse une forte période d'insécurité. Fokotol, Maroua. Ces deux villes sont bien ici au Cameroun et n'ont pas été épargnées par ces malfaiteurs. L'objectif n'est pas de spéculer sur des informations mais de crier vigilance vigilance vigilance.

Attendrons-nous une explosion de bombe à Douala, Yaoundé, ou encore toute autre ville du Cameroun avant d'intensifier nos mesures de sécurité? Toutes les informations données sont avant tout pour exhorter à la prudence et à la prise de précaution.

Pendant que nous recherchons des preuves l'ennemie gagne du terrain en se basant sur notre ignorance à choisir l'essentiel. Les alertes sont données pour éviter le pire, motiver l'éveil des esprits et surtout faire comprendre à chacun que la menace rode. Tout individu en possession de quelconque arme que ce soit sans permis de port de cette arme se doit d'être interpelé.

Nul ne connait les intentions des malfaiteurs ni l'exactitudes de leurs pratiques alors pourquoi ne pas rester éveillé et prudent? Tout comportement étrange en lieu public se doit d'être dénoncé, pour preuve nul ne connait l'identité des porteurs d'explosifs.

L'heure n'est point à la guerre des mots mais à un eveil de conscience. Aucune information n'est négligeable et nous sommes tous soucieux de la sécurité du Cameroun et des Camerounais.

Dénoncer toute personne suspecte est une arme contre l'énnemie.Tout soupçon augmente la sécurité. Ne l'oublions pas. Que nos prières et notre collaboration accompagnent les forces de l'ordre dans le maintien de la paix au Cameroun.

Auteur: Serge Espoir Matomba