1

Crise anglophone: étrange prise de position de François Bikoro

François Bikoro La crise anglophone dure et continue de faire des victimes.

Tue, 3 Jul 2018 Source: Alex Junior Paguem

Il n'y a pas un problème anglophone mais une affaire d'insecurité créé par des bandits terorristes ". Dixit Francois Bikoro dans les couloirs du sommet de l'Union Africaine.

Voici les propos d'un pion affamé de l'ethnie Bulu-Beti au pouvoir dans trois pays d'Afrique Centrale (Cameroun, Guinée-Équatoriale, Gabon ) qui dans un journalisme ventriloque, n'a pas le courage de prendre position sur l'ingérence de la France qu'ils fustigent jour et nuit comme le malheur de l'Afrique.

LIRE AUSSI: Ambazonie: Owona Nguini tacle Eric Chinje et fait une proposition qui fâche

Curieusement aujourd'hui en 2018 la France de Macron comme hier contre les nationalistes U.P.Cistes, soutient le pouvoir de Yaoundé, donc sous-préfecture gérée par monsieur Biya dans les régions du NOSO où elle a déjà envoyé ses hommes sur le théâtre des opérations de manière ouverte.

C'est la France par le soldat Macron qui doit donc venir avec des machines de la mort détruire le peuple qi s'indigne de la mal gouvernance du régime qu'elle entretien en plein 21ème et à coups de communication médiatiques pour légitimer la puissance du colonisateur blanc..?

Les anglophones indépendantistes vivants le martyr dans cette partie du pays sont donc jetés en pâture et diabolisés par une caste de francophones fidèles à leur gourou, des panafricanistes soi-disant nationalistes qui arrangent leur nation avec l'étranger occidental, pour avoir osé revendiquer un mieux-vivre, un mieux-être.

Auteur: Alex Junior Paguem