6

'Des milliers de Bamiléké sont devenus milliardaires grâce à Paul Biya'

6112 Election Paul Biya Paul Biya au pouvoir depuis plus de 35 ans déjà

Wed, 31 Jan 2018 Source: Marlène Emvoutou

Nous avons oublié qu' en 1962 , après l'indépendance, après la réunification ,un bamileke devait encore présenter un laissez - passez pour se rendre dans une autre région du Cameroun ...

Nous avons aussi oublié qu' un bamileke devait présenter un certificat de savoir -vivre, pour être autorisé à vivre à douala ou à yaounde .

Oui,nous avons oublié tout celà ,grâce à Un homme ,Paul biya .

Paul biya, fin lettré, est convaincu que l'égalité entre tous les citoyens est le fondement d'une nation unie .

Cet amoureux de philosophie , a tenté au cours des 35 dernières années , de nous inculquer que les bamileke étaient d'abord des humains comme nous et des citoyens à part entière .

Il a essayé à sa façon ,à réparer ce qu' il considère comme une injustice historique.

Tous les postes les plus importants du pays sont occupés par les bamileke.

Je citerai entre autre la présidence du sénat , le premier ministère ,le secrétariat général du RDPC , la vice - présidence de l'assemblée nationale , le ministère des travaux publics etc. ..

C'est sous le regime de Paul biya ,que des milliers de bamileke sont devenus milliardaires.

même Françoise foning ,simple agent au ministère du tourisme après une carrière de 2 ème Dauphine à l'élection miss Cameroun,a laissé une immense fortune à ses enfants .

Ce n'est pas le propriétaire de congelcam qui va me désavouer .

Celà ne nous choque pas quand on découvre que le bagangte est la langue officielle du port de douala .

Oui,Patrice nganang, après 35 ans de soutien inconditionnel au régime de Paul biya ,les bamileke sont les premiers à tirer des boules puantes sur un patriarche de 85 ans .

A croire que la traîtrise fait partie de leur ADN ...

Ils indexent les bulu ,or ,le regime n'a pas hésité à humilier ,à sacrifier l'élite bulu .

Nous avons oublié que le ministre engo a passé 15 ans en prison .

,et même que abah abah polycarpe a bénéficié de 35 ans de prison .

que mendo ze croupit dans les geôles de kondengui .

Que fame ndongo a été publiquement désavoué !

Oui ,nous autres avons oublié que kontchou konmegni a égaré la valise contenant les milliards de l'opération coup de coeur en 1994 ...

Nous sommes devenus amnésiques ,pour préserver la paix et la concorde nationale des mots si chers au président Paul biya .

Cependant, nous n'oublierons jamais qu' un bamileke n'est pas digne de confiance .

Qu' il ne connaît pas le sens des mots loyauté et fidélité.

Nous n' oublierons pas qu' ils sont aussi comptable que nous du bilan du régime du renouveau .

Eux , les plus nombreux ,qui ont servi de contre poids aux populations du Nord .

Quant à Nous ,nous resterons fidèles au régime du renouveau jusqu 'à la gare .

Nous n'avons pas choisi d'être les premiers a avoir accepté Jésus Christ comme sauveur .

Nous n 'avons pas choisi d' être les descendants de Martin Paul samba ,de René jam afane , Charles assale .

Quoi qu' en pense Patrice nganang ,le destin du Cameroun ne s'ecrira jamais sans les bulu .

Auteur: Marlène Emvoutou