0
Opinions Mon, 10 Sep 2018

Etoudi 2018: de chroniqueur télé, la présidence devient son obsession

J'aime ce grand frère, tenez : de chroniqueur télé, il a réussi sans moyens financiers personnels à capter l'attention de toute une nation, l'adhésion d'un bon nombre de jeunes. Il compte aujourd'hui parmi les 5 premiers (selon mon analyse, devant Ndam Njoya et Garga Haman).

Sa stratégie c'est le travail son humilité, les médias et l'optimisation de son capital humain. Cependant j'estime que son entourage le pousse à un excès de confiance. Son choix de démocratie directe (participation et financement des électeurs) et son investiture par un parti dont il n'est pas le visionnaire ne lui laissent pas trop de marge de manœuvres. Une coalition avec Osih ou Kamto pourrait faire de Cabral Libii un poids substantiel.

LIRE AUSSI: Vision 4: polémique sur la participation de Kamto à l’émission Décryptage

Je l'ai amicalement reçu amicalement chez moi et le suis tous les jours sur les différentes plateformes sociales. J'aime étudier les biographies et son entrée en politique est un sujet d'étude pour moi. Aura-t-il mon vote pour autant ? Je suis un gagneur et attends de percevoir le signal du candidat qui captera le plus d'adhésion des camerounais et qui propose une alternative crédible.
Auteur: Elvis Yumto
Related Articles: