0

Il y a 26 ans, décédait la meilleure amie de Chantal Biya grâce à qui elle a rencontré Paul Biya

Chantal Biya 22022 Il s'agit de Élise Azar

Thu, 8 Sep 2022 Source: Jorel Jacques Zang

Il y a 26 ans, décédait la meilleure amie de la première dame camerounaise.

Il s'agit de feue Élise Azar décédée en septembre 1996. Elle était la conjointe de l'ancien député RDPC et neveu préféré de Paul Biya appelé communément "Bonivan" mais surtout elle était la meilleure amie de Chantal Biya.

Elise Azar était une femme très pleine de vie et très connue dans le milieu de la jet-set camerounaise. Fille du propriétaire du "Marseillais", elle était selon ses proches une femme très ouverte aux autres et surtout très altruiste à un tel point qu'elle aimait que ses proches puissent également bénéficier des joies et des largesses que la vie lui procuraient.

C'est dans cette optique qu'elle va prendre sous son aile et sa protection sa jeune amie du nom de Chantal Pulchérie Vigouroux de condition modeste à l'époque pour la soutenir comme elle peut et c'est comme ça que tout naturellement quand Paul Biya décide d'organiser dans sa résidence du village le premier anniversaire de la mort de sa première épouse, la très iconique et distinguée Jeanne Irène Biya née Atyam, il vient donc à l'idée à Élise Azar de convier son amie en mvomeka'a.

Si officiellement il s'agissait de la commémoration de la défunte première dame du Cameroun les intimes de la famille présidentielle savaient tous que officieusement le propriétaire des lieux avait l'intention de se remarier pour des raisons politiques car il n'était pas bon pour un président d'être seul.

Une brèche juste pour préciser que le premier choix du cœur de Paul Biya va se porter contre toute attente au delà des mères (dont une célèbre princesse en pays Bamoun) de ses plusieurs enfants non connus mais bien reconnus par lui et plus précisément sur la sublime Grace Decca mais le projet n'ira pas jusqu'au bout pour des raisons qui aujourd'hui ne sont plus importantes.

Ainsi donc, en juillet 1993 à l'occasion de la commémoration de la mort de "Meuma" Jeanne Irène Biya en Mvomeka'a, c'est l'effervescence du côté de tous les pontes de la république qui prennent le soin chacun de son côté de convier qui de leurs filles ou soeurs ou amies à cet événement important qui pourrait déterminer l'avenir de certains.

Élise Azar n'est pas en reste car elle a bel et bien l'intention de faire profiter à son amie de toutes les opportunités que peut offrir un tel événement pour son avenir et les retombés seront bien au delà des espérances de Élise Azar vu que Chantal en ressortira avec un bilan extrêmement positif car elle a fait la rencontre de la plus grande opportunité de sa vie en cette soirée du 29 juillet 1993.

Elle dansait le "Mendzang" (danse au milieu et au rythme des baladons et des tam-tams) pas loin des cuisines externes de la résidence et elle dansait tellement bien qu'elle va attirer le regard de beaucoup de convives ce soir et tout particulièrement du propriétaire des lieux qui dès qu'il va poser ses yeux sur elle dira devant ses proches "c'est elle que je veux".

Ainsi c'est avec ces 5 mots que Chantal Vigouroux deviendra quelques mois plus tard Chantal Biya avec comme "actrice principale" la regrettée et très belle Élise Azar morte malheureusement le 3 septembre 1996 d'un tragique accident de la circulation.

Car oui si Vigouroux est devenue Biya c'est grâce à cette femme aisée qui étant fidèle en amitié voulait tout le bien à ses amies même les plus modestes.

Auteur: Jorel Jacques Zang